Quelle fin de saison pour l’équipe de France ! Après le slalom de Kranjska Gora et le géant des Finales hier, on a encore retrouvé deux Français sur le podium du slalom de Lenzerheide, dernière épreuve de la Coupe du monde 2020-201. En pleine bourre, Clément Noël (+ 0’’08) et Alexis Pinturault (+ 0’’11) sont passés tout près d’un nouveau succès mais ils ont dû s’incliner face à la deuxième manche stratosphérique de Manuel Feller.
Le film du slalom Messieurs

Un podium pour finir, Pinturault n'était pas rassasié : revivez sa 2e manche du slalom

Lenzerheide
Récitals, coup de pouce et consécration finale : Les 7 moments de la saison de Pinturault
21/03/2021 À 18:56
L’Autrichien s’offre un deuxième succès cet hiver après celui décroché à Flachau. En tête à l’issue de la première manche et assuré du globe de la spécialité, Marco Schwarz doit se contenter de la 6e place. Pour sa dernière course, Jean-Baptiste a descendu la piste en un ultime tour d’honneur, sans disputer ses chances, pour recevoir l’hommage qu’il méritait.
Jusqu'au 21 mars inclus, l'abonnement à l'application Eurosport est à -50% pour un an, 34,99€ au lieu de 69,99€, pour suivre vos événements préférés en LIVE et sans PUB

Une prise de risque totale et un 2e succès cet hiver pour Feller

3e doublé sur le podium de suite pour les Bleus

Il ne s’en est pas fallu de beaucoup pour boucler cette saison par trois victoires françaises consécutives. Après leur succès en Slovénie et sur le géant en Suisse samedi, Clément Noël et Alexis Pinturault ont bien failli remettre ça sur le slalom des Finales. Placé (2e) à l’issue du premier tracé, le Vosgien a encore une fois mis du temps à se relâcher, malgré une technique toujours aussi parfaite, et ne signe que le 10e temps de la seconde manche. Mais son relâchement sur le bas lui a permis de finir en boulet de canon mais lui permet d’obtenir une nouvelle 2e place, un résultat qui est aussi le sien au classement de la discipline puisqu’il profite de l’abandon en seconde manche de Zenhausen pour gagner une place.

Un podium pour finir, Pinturault n'était pas rassasié : revivez sa 2e manche du slalom

Un peu plus loin à l’issue du run matinal (9e, 1’’09 de retard sur Schwarz), Alexis Pinturault a lui parfaitement profité de l’absence de toute pression suite à sa victoire finale au gros globe du général pour se faire plaisir sur ce dernier slalom de la saison. Et ça a payé. Libéré, le skieur de Courchevel a découpé la seconde manche malgré des conditions loin d’être faciles (chute de neige et une piste qui a marqué) en signant le deuxième chrono et une belle remontée (+6) pour accrocher son troisième podium de la saison… à chaque fois à la 3e place. Une parfaite conclusion pour une saison légendaire d’Alexis Pinturault. Lui aussi auteur d’une bonne seconde manche, Victor Muffat-Jeandet prend lui la 8e place (+ 1’’18) et confirme son bel hiver dans la discipline. Mais il n’y avait rien à faire face à ce Manuel Feller là…

Pinturault: "Malgré ma fatigue, je voulais finir en beauté sur le slalom"

Schwarz résiste à Meillard pour 11 points

Capable de tout, de découper une manche comme de sortir dès le premier piquet, l’Autrichien a cette fois montré la meilleure version de lui-même. Déjà appliqué en première en manche (6e), le skieur de Fieberbrunn n’a jamais été pris par la pression en seconde, au contraire de son compatriote Marco Schwarz. S’il se consolera avec le globe de slalom et avec une 3e place au général conservé pour 11 points devant Loic Meillard (5e), il devra attendre pour gagner en refermant le portillon de départ avec sa 6e place. Feller a su lui être tactiquement parfait dans le mur pour lancer la transition avec de la vitesse. Toujours juste sous la porte, l’Autrichien s’offre son deuxième succès de l’hiver, le deuxième en trois mois alors qu’lui qui n’avait encore jamais gagné auparavant.
L’autre image du jour a bien sûr été la seconde manche de Jean-Baptiste Grange. S’il n’a pas, sur le plan du résultat, fini l’épreuve, le Mauriennais a pu profiter au maximum de sa dernière course avant sa retraite. Le Français est descendu en toute tranquillité, profitant de chaque mètre, saluant les entraineurs au bord de la piste avant d’être célébré dans l’aire d’arrivée comme sa carrière le méritait. Il aurait sans doute aimé partir sur une victoire française mais deux Tricolores sur le podium, c’est déjà pas mal. Neuf victoires en Coupe du monde, 1 globe de slalom et deux titres mondiaux en 2011 et 2015… Pas de doute : c’est un grand champion qui quitte le circuit.
Lenzerheide
Pinturault: "Malgré ma fatigue, je voulais finir en beauté sur le slalom"
21/03/2021 À 14:16
Lenzerheide
Dernier run festif avec du champagne à l'arrivée : Grange part à la retraite heureux
21/03/2021 À 13:31