Au lendemain de l’annulation de la descente, le super-G a subi le même sort, irrévocable, ce jeudi à Lenzerheide. D’abord reportée en espérant une accalmie de la météo, la course a fini par être annulée, sans possibilité de report puisque le règlement de la FIS ne le permet pas pour les finales. Les chutes de neige abondantes et le brouillard qui drappait encore le haut de la piste Silvano Beltrametti en fin de matinée ont contraint le jury à prendre une décision lourde de conséquences dans la course aux gros globes, femmes et messieurs. Avant les deux dernières courses de l’hiver, un géant et un slalom, Petra Vlhova conserve ses 96 points d’avance sur Lara Gut-Behrami. Alexis Pinturault, lui, détient toujours son maigre mais précieux matelas de 31 points de marge sur Marco Odermatt, le grand perdant de ces annulations successives.
En pleine bourre depuis la sortie des Mondiaux, vainqueur du super-G à Saalbach-Hinterglemm mais aussi du géant de Kranjska Gora samedi dernier, Odermatt avait beaucoup à gagner sur la descente et le super-G des finales de Lenzerheide. Finalement, aucune des deux courses n’a eu lieu. Son retard reste donc le même sur Pinturault, qui avait lui aussi des arguments à faire valoir en super-G (3e des Mondiaux), mais savait avoir beaucoup plus à perdre qu’à gagner lors de cette journée. Le grand gagnant de ces aléas météorologiques, c'est bien lui.
Lenzerheide
Récitals, coup de pouce et consécration finale : Les 7 moments de la saison de Pinturault
21/03/2021 À 18:56
Jusqu’au 21 mars, l’abonnement à l’application Eurosport est à -50% pour un an, 34,99€ au lieu de 69,99€, pour suivre la fin des Finales en LIVE et sans PUB

Le petit globe pour Kriechmayr

Odermatt est doublement perdant. Relégué à seulement 83 points de l’Autrichien, il était le seul skieur à pouvoir encore priver Vincent Kriechmayr du petit globe du super-G. Mais il doit donc s’incliner. Sans combattre. Pour Kriechmayr, il s’agit du premier petit globe de sa carrière. Une nouvelle consécration après ses deux titres mondiaux conquis le mois dernier à Cortina d’Ampezzo, en descente et super-G.
Chez les dames, Lara Gut-Behrami, lauréate de cinq super-G cet hiver dont celui des Mondiaux, était déjà assurée du petit globe avant les finales. Mais cette annulation ne fait vraiment pas ses affaires au regard du classement général. A l’instar d’Odermatt chez les messieurs, la Suissesse misait beaucoup sur les épreuves de vitesse pour revenir à hauteur de Vlhova, voire même la dépasser. Il n’en aura rien été. Le rush final se jouera donc seulement sur deux épreuves, ce week-end, un géant et un slalom, après une épreuve par équipes qui devrait enfin lancer les finales vendredi. Si la météo le permet, évidemment.

Odermatt a sorti le grand jeu : Sa seconde manche supersonique

Lenzerheide
Pinturault: "Malgré ma fatigue, je voulais finir en beauté sur le slalom"
21/03/2021 À 14:16
Lenzerheide
Dernier run festif avec du champagne à l'arrivée : Grange part à la retraite heureux
21/03/2021 À 13:31