Trois ans après, revoilà Mikaela Shiffrin au sommet à Levi. Tenante du gros globe du général, l’Américaine a parfaitement entamé la défense de son titre en remportant la première épreuve de la saison à l’occasion du slalom finlandais, la 75e victoire de sa carrière en Coupe du monde. Troisième à l’issue de la première manche, la skieuse de Vail a fait la différence au plus fort de la pente lors de la seconde, découpant le mur où sa rivale Petra Vlhova a commis la faute qu’il ne fallait pas faire.
La Slovaque se contentera de la 3e place (+ 0’’20), derrière la Suédoise Anna Swenn Larsson (+ 0''16). Bis repetita pour Lena Duerr, qui a revécu le même scénario qu’aux JO (4e après avoir dominé la première manche). Seule Française qualifiée, Nastasia Noens a pris la 26e place.
Levi
Le podium s'échappe encore pour Duerr : revivez le run de l'Allemande
20/11/2022 À 13:34

Shiffrin fond sur Vonn

Petra Vlhova n’aura pas été la reine incontestée de Levi bien longtemps. Double victorieuse en Laponie en 2020 et en 2021, la Slovaque a déjà vu Mikaela Shiffrin égaler son record de 5 succès là-bas. Après une saison passée paradoxale (vainqueur du général de la Coupe du monde sans petit globe et JO complètement ratés), l’Américaine entame 2022-2023 de la meilleure des façons avec son premier triomphe en Finlande depuis 2019. Troisième au terme de la première manche, la skieuse du Colorado était passée pour la seconde et, surtout, avait l’avantage d’avoir dès son arrivée les écarts avec sa grande rivale, partie juste avant elle. Elle a donc de suite su que Vlhova ne pourrait la battre ce samedi. Ni personne d’autre, d’ailleurs.
Il faut dire que l’Américaine avait ressorti pour l’occasion ses habits de gala, son costume de meilleure slalomeuse du monde. Surtout dans le mur. Car, sur le plat, Vlhova avait profité de sa puissance pour créer un écart conséquent (- 0’’14 de mieux que Shiffrin à l’entrée du mur). Mais la Slovaque a ensuite été piégée dans la pente, avec une faute, une petite faute. Mais face à une Shiffrin aussi juste, aussi sure de son ski, il n’en fallait aucune. Plus engagée qu’en première manche où elle avait souffert dans le mur, l’Américaine a retrouvé cette légèreté, cette vitesse de pied qui la rend redoutable au plus fort de la pente. De quoi reprendre trois dixièmes à Vlhova sur le bas et remporter la 75e victoire de sa carrière. Elle n’est plus qu’à sept longueurs du record de Lindsay Vonn.

Du mieux mais pas de victoire pour Vlhova : sa 2e manche en vidéo

Pékin bis pour Duerr

Mais la faute de Vlhova lui coûte aussi la 2e place puisque Anna Swenn Larsson a tenu la distance, longtemps au duel avec Shiffrin pour la victoire avant de se contenter – bien volontiers - de la 2e place, juste devant la Slovaque. Mais la grande déçue du jour est sans aucun doute Lena Duerr, qui a revécu le scénario terrible des derniers Jeux Olympiques. Comme à Pékin, l’Allemande a dominé la première manche. Comme à Pékin, elle a craqué face à la pression en seconde manche, mettant moins d’engagement, étant moins relâchée. Et comme à Pékin, elle a terminé à la 4e place (+ 0’’75).

Duerr chute du podium : la 2e manche de l'Allemande en vidéo

Hauteur de l’exploit de la première manche (8e) avec son dossard 36, la Suédoise Hanna Aronsson (19 ans) a confirmé tout son talent en seconde pour aller chercher le premier top 10 (9e) de sa carrière. L’autre pépite de la première manche (7e), la Croate de 18 ans Zrinka Ljutic, a elle craqué alors qu’elle semblait filer vers le top 5, au moins. Unique Française en seconde manche, de justesse (30e et dernier qualifiée), Nastasia Noens n’a pas réussi de grosse remontée. Malgré un ski un peu plus libéré, la Tricolore n’a pu faire mieux que 26e (+ 3’’99). En espérant que le slalom dominical se passe mieux.

Plus convaincante, Noens réagit en 2e manche : sa course en vidéo

Levi
Vlhova encore troisième : la course de la Slovaque en vidéo
20/11/2022 À 13:27
Levi
Une manche canon mais la victoire qui s'envole : Holdener encore 2e !
20/11/2022 À 13:18