Elle aurait pu accuser le coup mais son sourire après avoir coupé la ligne en demi-finale en disait long : Tessa Worley a pris un plaisir fou sur le premier parallèle de l'histoire des Mondiaux. Et ce plaisir, elle l'a transformé en bronze au bout d'une magnifique journée pour le clan français puisque Mathieu Faivre a été sacré chez les hommes. Marta Bassino, bourreau de Worley en demi-finale, est devenue championne du monde à égalité avec Katharina Liensberger dans un scénario fou.

Un 2e run de folie et Tessa Worley décroche le bronze

Mondiaux
De Val d'Isère 2016 aux Mondiaux 2021 : "L'abandon n'a jamais été une option" pour Faivre
06/03/2021 À 10:04
Après avoir triomphé de Coralie Frasse Sombet en huitième de finale, Worley a cru voir son parcours s'arrêter en quarts quand elle a lâché une demi-seconde à Tina Robnik. Mais le parcours rouge était plus rapide que le Bleu et la Française a pu refaire largement son retard. C'était avant de connaître un crève-coeur terrible aux portes de la finale. Partie avec 48 centièmes d'avance sur Marta Bassino, Worley a vu l'Italienne revenir à sa hauteur pour une égalité parfaite sur la ligne. Et comme c'est Bassino qui a refait son retard, c'est elle qui est allée en finale faire jeu égal avec Katharina Liensberger.
Qu'à cela ne tienne, Worley a gardé le sourire et malgré un physique qui commençait à peiner, elle a facilement battue une Paula Moltzan qui est partie à la faute en petite finale. Après l'or sur le géant et par équipes en 2013 et 2017 et le bronze sur le géant en 2011, Tessa Worley garnit un peu plus un palmarès déjà extraordinaire. Elle a surtout pris rendez-vous pour le géant, sa discipline de prédilection, jeudi.
Mondiaux
Du briefing à l'émotion de La Marseillaise : Les dessous du titre mondial de Faivre sur le géant
06/03/2021 À 09:48
Mondiaux
Faivre : "Quand je suis arrivé à Cortina, je ne me suis pas dit : '"Il y a un goût de médailles'"
05/03/2021 À 16:31