Getty Images

Médaille de bronze pour Alexis Pinturault en géant, Marcel Hirscher en or

Bronzé en géant, Pinturault accompagne deux monstres

Le 18/02/2018 à 06:50Mis à jour Le 18/02/2018 à 08:03

JO PYEONGCHANG 2018 - Troisième du géant olympique, Alexis Pinturault a apporté une nouvelle médaille à l'équipe de France. C'est la 8e à Pyeongchang. Comme sur le super-combiné, Marcel Hirscher a décroché l'or. L'Autrichien a devancé Henrik Kristoffersen, auteur d'une énorme remontée en seconde manche. Thomas Fanara a terminé 5e, Victor Muffat-Jeandet 6e, Mathieu Faivre 7e.

Troisième du géant olympique ce dimanche, Alexis Pinturault s'est offert une deuxième médaille à Pyeongchang, après celle en argent obtenue sur le combiné. Pour l'équipe de France, c'est une 8e récompense en Corée du Sud, la 3e en ski alpin. Ce dimanche, et sans grande surprise, c'est Marcel Hirscher qui s'est paré d'or. L'Autrichien a écrasé l'épreuve et a devancé le Norvégien Henrik Kristoffersen de plus d'une seconde (+1"27). Quatre Bleus ont fini dans le top 7.

Ce dimanche, et comme souvent en géant, il y a eu Marcel Hirscher et les autres. Meilleur temps de la première manche, le sextuple vainqueur du gros globe n'a pas craqué - ce n'est généralement pas dans son tempérament - lors du passage final pour s'offrir un nouveau titre olympique, le deuxième après celui du combiné décroché mardi. Avouons-le, si la médaille de bronze de Pinturault suffit à notre bonheur, on s'était mis à rêver d'un exploit encore plus majuscule des Français.

Le quatuor bleu dans le top 8... en première manche

A mi-course, les quatre Tricolores en lice figuraient dans le top 8 provisoire. En voir plus d'un sur le podium final n'avait donc rien d'utopique. Mais seul le skieur de Courchevel est parvenu à grimper dessus. Dossard 1, comme à Sotchi il y a quatre ans, Pinturault a terminé à 1"31 du mutant autrichien, à 0"04 de la médaille d'argent, au 3e rang donc. Comme à Sotchi, lorsqu'il s'était classé juste derrière son compatriote Steve Missillier, absent à Pyeongchang. Si le tir groupé des flèches tricolores reste remarquable, les regrets devraient être de mise pour certains. Notamment pour Thomas Fanara, qui disputait ce dimanche la dernière course olympique de sa carrière.

Cinquième à 1"79 du vainqueur, le skieur de Praz-sur-Arly, qui a joué les équilibristes en 1re manche, a devancé ses deux compatriotes Victor Muffat-Jeandet (6e à 1"81) et Mathieu Faivre (7e à 1"95). Très déçu de sa journée, ce dernier a estimé avoir pris "une rouste" ce dimanche. Quant à Muffat-Jeandet, il préferait ne retenir que le positif, après avoir signé sa meilleure performance dans la discipline cet hiver.

Avec deux titres olympiques dans ses valises, Hirscher s'avance, lui, solidement pour le titre offcieux de roi de ces JO. Mais la moisson de l'Autrichien n'est peut-être pas terminée. Jeudi, il poussera le portillon du slalom dans la peau du favori. Encore. Et toujours. Et le duel avec Kristoffersen devrait reprendre de plus belle.

0
0
Nouvelles vidéos