Le mauvais temps aura eu raison de cette descente masculine de Saalbach-Hinterglemm en Autriche. Ce vendredi, à 13h00, la septième descente de la Coupe du monde de ski alpin a été définitivement annulée, après avoir été interrompue une bonne heure et quart, en raison du brouillard, de la neige et du vent. Seuls neuf skieurs avaient eu le temps de s'élancer alors que pour entériner un résultat, il en manquait 21.
Par conséquent, Dominik Paris, vainqueur de la dernière descente disputée à Garmisch-Partenkirchen il y a un mois, ne fera pas la passe de deux. En tête avant cette interruption, l'Italien devançait alors les Autrichiens Vincent Kriechmayr (+0.07), champion du monde en titre, et Matthias Mayer, vainqueur à Bormio (+0.65). Leader de la Coupe du monde de la spécialité avant cette course et fort de ses deux succès dans la spécialité cette saison, le Suisse Beat Feuz, seulement quatrième (+1.03), se réjouira très certainement de cette annulation.
Saalbach-Hinterglemm
"Borné mais bourré de qualités" : Bailet, la nouvelle pépite de la vitesse française
07/03/2021 À 17:19
Côté Français, seuls deux d'entre eux avaient eu le temps de s'élancer : Matthieu Bailet, cinquième provisoire (+1.40), et Johan Clarey, dossard numéro 9 et dernier temps (+1.72) avant que la course ne soit donc interrompue. Autre Tricolore certainement satisfait de cette décision, Alexis Pinturault. Son principal concurrent pour le Gros Globe, le Suisse Marco Odermatt, ne marquera donc pas de points. Ce samedi, une autre descente est programmée dans cette même station autrichienne. En espérant que les conditions météorologiques soient, cette fois, au rendez-vous.
Saalbach-Hinterglemm
Bailet formidable dauphin d'Odermatt
07/03/2021 À 11:00
Saalbach-Hinterglemm
Kriechmayr devra attendre pour le petit globe : sa course pour le podium
07/03/2021 À 10:28