On n'arrête plus Vincent Kriechmayr ! Double champion du monde à Cortina, l'Autrichien a remis ça ce samedi en dominant la descente de Saalbach-Hinterglemm, une nouvelle fois en partant avec le dossard 1. Intouchable sur la section technique du haut du tracé, Kriechmayr a résisté sur la partie de glisse pour devancer le leader de la Coupe du monde de la discipline Beat Feuz (+ 0''17) et Matthias Mayer (+ 0''27). Il s'offre ainsi sa troisième victoire de la saison, sa première en Coupe du monde en descente depuis Wengen en janvier 2019. Dans la course au gros globe du général, belle 5e place de Marco Odermatt alors qu'un Français, Johan Clarey, finit dans le top 10 (9e) et un autre Matthieu Bailet, à la porte (11e).

Mayer a payé son haut moins maîtrisé mais il a su revenir sur le bas pour s'offrir un podium

Le film de la descente
Saalbach-Hinterglemm
"Borné mais bourré de qualités" : Bailet, la nouvelle pépite de la vitesse française
07/03/2021 À 17:19

Kriechmayr, le plein d'assurance avec le dossard 1 et une vitesse imparable

La course au petit globe a beau faire rage entre Feuz et Mayer, les deux hommes ont encore dû s'incliner face à la confiance et la technique de Vincent Kriechmayr. Parti avec un dossard 1 que le Suisse comme le champion olympique de descente 2014 avaient refusé pour partir plus tard, l'Autrichien a rappelé à tous qu'il ne fallait pas lui laisser l'opportunité de le prendre. C'est une configuration qu'il adore, qui lui permet d'exploiter au mieux une piste parfaite. Bluffant sur le haut du tracé, où personne ne s'est approché de son temps (- 0''18 au 1er inter), le champion du monde a parfaitement travaillé dans la section technique, découpant la pente pour y créer un maximum de vitesse en vue de la partie de glisse du bas du tracé. De quoi repousser très vite Beat Feuz à plus d'une demi-seconde mais il n'en fallait pas moins pour remporter sa 5e victoire en un peu plus d'un mois.

Feuz a trop perdu sur le haut technique, mais sauvé la 2e place et finissant fort

L'exploit d'Odermatt

Toujours aussi incroyable physiquement, Feuz a une nouvelle fois fini extrêmement fort, reprenant plus d'une demi-seconde à Krichemayr après un haut de parcours complètement raté (+ 0''71 au 1er inter). Mais la section technique a fait mal au Suisse, incapable de s'y exprimer avec autant d'efficacité que l'Autrichien. Le constat est à peu près le même pour Matthias Mayer, très bas sur la ligne dans la mur et très en retard à mi-course avant de revenir sur le bas pour s'octroyer une 3e place (+ 0''27) qui laisse encore un infime espoir de priver Feuz du petit globe de descente. Mais avec 68 points de retard avant les finales, il faudra un exploit pour l'Autrichien. Un exploit que Marco Odermatt a lui réalisé à Saalbach-Hinterglemm, avec une superbe 5e place (+ 0''79), son meilleur résultat dans la discipline en Coupe du monde. Mais le Suisse a même fait passer un filet de sueur dans le dos de Krichemayr qu'il devançait encore au 3e intermédiaire (- 0''07), après une section technique découpée à la perfection. De quoi reprendre 45 points à Alexis Pinturault, qui en possède toutefois encore 165 d'avance.

Un top 10 pour Clarey en descente

Si les Français n'ont pas joué les premiers rôles dans cette descente autrichienne, ils ont de quoi être satisfaits de leur performance d'ensemble. Engagés de bout en bout malgré un peu de timidté pour le premier et quelques fautes pour le second, Johan Clarey et Matthieu Bailet ont assumé leurs statuts de fers de lance de la descente tricolore en prenant la 9e (+ 1''31) et la 11e place (+ 1''49). Mais la grande performance du jour est à mettre à l'actif d'Adrien Théaux. En difficulté depuis son retour de blessure, le skieur de Val Thorens a réussi sa meilleure descente de l'hiver avec une belle 17e place (+ 1''76). Nicolas Raffort prend lui la 25e place (+ 2''26). A noter l'exploit de l'Américain Erik Arvidsson, 8e ( +1''30) avec son dossard 34 pour son 6e dossard en Coupe du monde. Mais l'homme du jour, comme à Cortina, s'appelait Vincent Kriechmayr. Et ça pourrait bien encore être le cas dimanche…
Saalbach-Hinterglemm
Bailet formidable dauphin d'Odermatt
07/03/2021 À 11:00
Saalbach-Hinterglemm
Kriechmayr devra attendre pour le petit globe : sa course pour le podium
07/03/2021 À 10:28