Sous les lourds flocons de Lombardie qui ont un temps menacé la tenue de la course, Zan Kranjec a signé le meilleur temps de la première manche du géant de Santa Caterina di Valfurva. Le Slovène, dossard 5, a repoussé la concurrence à près d’une demi-seconde avant la seconde manche, prévue ce samedi à 13h30. Le Suisse Marco Odermatt est à 46 centièmes, juste devant Alexis Pinturault, 3e à 0’’48. Leader du général après les deux premières épreuves de l’hiver, le Français reste en lice pour signer la 15e victoire de sa carrière en géant et égaler Alberto Tomba.
Abonnez-vous à Eurosport en profitant de notre offre Black Friday !
Santa Caterina
Co-leader du général avec Pinturault, Odermatt peut-il prétendre au gros globe ?
07/12/2020 À 17:12
Kranjec, vainqueur l’an dernier à Adelboden, a fait la différence sur le haut du parcours (66 centièmes d’avance au 3e inter) avant de concéder deux dixièmes sur le bas qui permettent à ses rivaux de croire encore à un renversement. Dossard 2, Pinturault a lui été solide sans non plus dégager une grande impression de vitesse. Il est le seul Français à rester dans la course au podium. Le seul à être dans le top 10 provisoire.

Solide, Pinturault s'était mis le podium à l'horizon

Clément Noël échoue de peu, Favrot disqualifié

Mathieu Faivre est 13e (+1’’72), à égalité avec le Slovaque Adam Zampa, auteur de “l’exploit” du premier run avec son dossard 37. Victor Muffat-Jeandet est 18e à 2’’11, juste devant le vainqueur de Solden, le Norvégien Lucas Braathen, décevant 19e (+2''14). Un quatrième Français était initialement dans le top 30. Mais Thibaut Favrot (16e, à 1’’79) a fini par être disqualifié pour avoir enfourché.
Pour son deuxième départ en géant, Clément Noël a lui échoué aux portes de la seconde manche, repoussé à 2’’98. Il termine 34e, comme son dossard. Il lui a manqué 17 centièmes pour accrocher la qualification. Rémy Falgoux et Cyprien Sarrazin ont abandonné.
Santa Caterina
Sept centièmes : Pinturault a manqué le podium d'un souffle à Santa Caterina
07/12/2020 À 13:46
Santa Caterina
Dix ans après Janka, Odermatt n'a pas craqué sous la pression : sa seconde manche triomphante
07/12/2020 À 13:15