Getty Images

Un récital et la victoire : Tessa Worley démarre en fanfare à Sölden !

Un récital et la victoire : Worley démarre en fanfare !

Le 27/10/2018 à 13:52Mis à jour Le 27/10/2018 à 14:17

SÖLDEN - Début de saison canon pour Tessa Worley ! Dans des conditions météorologiques et de piste très délicates, la Française a remporté samedi le slalom géant d'ouverture à Sölden. Troisième de la première manche, la Française a survolé la seconde pour s'imposer devant Federica Brignone (+0''35) et Mikaela Shiffrin (+0''94). Magistral.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Le troisième temps de la première manche, le meilleur de la seconde : c'est en patronne que Tessa Worley a remporte le géant inaugural de la saison, samedi à Sölden, sur une piste rendue très compliquée à cause d'une météo capricieuse. La Française a signé sa 13e victoire en carrière en devançant Federica Brignone, en tête après la première manche, et Mikaela Shiffrin. Deuxième en 2017 dans la station autrichienne, Worley débute de la meilleure des manières cette nouvelle saison en remportant la première course de l'hiver pour la première fois de sa carrière.

Sans doute déçue par sa première moitié de premier tracé, où elle avait commis quelques erreurs, Worley s'est remobilisée pour envoyer un message à toute la concurrence. Sur le deuxième tracé, Brignone a concédé 75 centièmes, Shiffrin 74 et Rebensburg, finalement 4e, 1"15 !

Vidéo - Du feu sous les skis et Worley a brisé la glace pour s'imposer magistralement

01:22

Shiffrin reléguée à près d'une seconde

"C'était une énorme bataille", a lâché Worley dans l'aire d'arrivée. Une énorme bataille, mais également une belle claque infligée à ses adversaires. Alors qu'elle avait repoussé la concurrence à une seconde, Mikaela Shiffrin ne s'attendait sans doute pas à prendre le même tarif dans la foulée (+0"94 pour être précis) après le passage de la Française. Dauphine de la skieuse du Grand Bornand, Federica Brignone termine elle à 35 centièmes.

Avec ce succès, Tessa Worley emmagasine déjà de la confiance précieuse. La leader de l'équipe de France a déjà égalé son total de victoire de la saison dernière (un succès à Lenzerheide), elle qui était aussi revenue déçue des Jeux Olympiques de PyeongChang avec une décevante 7e place en géant.

La perf' de Stjernesund

La déception du jour est à mettre à l'actif de Viktoria Rebensburg. Victorieuse sur cette piste en 2017, l'Allemande, tenante du titre du petit globe de la spécialité, est passée à coté de sa deuxième manche (11e temps) et ne prend qu'une décevante quatrième place, à la faveur de son bon premier run (2e). En revanche, Thea Louise Stjernesund a crevé l'écran. La Norvégienne, 24e chrono du premier acte, n'a été battue que par Worley sur le second pour remonter jusqu'à la 9e place finale !

Belles performances aussi d'Adeline Mugnier (12e) et Taina Barioz (13e), qui complètent cette magnifique journée inaugurale pour le clan tricolore.

0
0