Un bien joli cadeau d'anniversaire. Deux jours avant de fêter ses 30 ans, Nicole Schmidhofer s'est offert le globe de cristal de descente, le premier de sa carrière. L'Autrichienne n'avait besoin que d'un top 15 pour couronner son excellente saison dans la discipline. Elle s'est classée 11e de la dernière descente de l'hiver, à Soldeu, alors que sa rivale Ramona Siebenhofer, condamnée à la victoire, n'est que 19e. La victoire est revenue à leur surprenante compatriote Mirjam Puchner, qui ne s'était plus imposée depuis trois ans en Coupe du monde. Le top 3 se tient en huit centièmes. Viktoria Rebensburg (+0''03) et Corinne Suter (+0''08) complètent le podium.

Trois ans après, Puchner est ressortie de sa boîte

Soldeu
Pour les Bleus, la nouvelle heure de gloire du slalom est arrivée
18/03/2019 À 08:53
Lauréate des deux premières descentes de l'hiver, à Lake Louise, Schmidhofer n'avait lâché le dossard rouge qu'une seule fois, après Garmisch-Partenkirchen, au profit d'Ilka Stuhec. Mais la blessure au genou de la Slovène à Crans-Montana avait permis à l'Autrichienne de récupérer le leadership avant les finales. Un boulevard s'offrait donc elle. Et elle n'a pas laissé passer sa chance au terme d'une saison marquée par la retraite de Lindsey Vonn et la reprise tardive de Sofia Goggia, tenante du titre du petit globe.

Le nouveau gros coup de Puchner, trois ans après

Puchner est une femme de finales. Il y a trois ans, lors du clap de fin à Saint-Moritz, l'Autrichienne avait créé la surprise en s'imposant. Trois ans plus tard, presque jour pour jour, elle a remis ça, encore sortie de nulle part. Hormis ses deux succès, Puchner n'a jamais signé de top 5. Et ne compte que six top 10 en carrière. C'est dire la surprise que revêt son triomphe ce mercredi. Sous le soleil andorran, elle est partie avec le dossard 18, après toutes les favorites. La victoire semblait alors dans la poche de Rebensburg, qui pensait enfin tenir sa première victoire en descente après cinq podiums dans la discipline. Excellente sur le haut du parcours (une demi-seconde d'avance), Puchner a résisté sur le bas, là où Rebensburg s'était montrée irrésistible, pour conserver trois minuscules centièmes de marge.
Seule Française en lice, Romane Miradoli s'est élancée dans la foulée. Mais la Française de 25 ans a été trop moyenne sur le haut, peu aidée il est vrai par une visibilité qui s'était subitement dégradée. Elle marque quand même des points puisqu'elle prend la 13e place (+1''12). Un résultat qui vient confirmer ses progrès enregistrés cet hiver. Sur les huit descentes, elle n'a jamais fait pire que 17e, avec une 5e place comme meilleur résultat. L'hiver prochain, il sera temps de franchir un cap supplémentaire, avec l'objectif d'un premier podium en carrière.
Soldeu
Pour sa dernière, Neureuther s'est offert un beau jubilé et une magnifique ovation
17/03/2019 À 13:45
Soldeu
Noël se fait peur mais conserve son avance : sa deuxième manche en vidéo
17/03/2019 À 13:06