C’était Noël avant l’heure à Val d’Isère. En tête à l’issue de la première manche, Clément Noël a offert un récital de technique et de maitrise au cours de la seconde pour remporter ce dimanche le slalom sur la Face de Bellevarde. Au-dessus du lot, le seul Français qualifié en seconde manche a largement devancé le Suédois Kristoffer Jakobsen (+ 1"40) et le Croate Filip Zubcic (+ 1"85), auteurs tous deux de leur premier podium en slalom en Coupe du monde. Le Vosgien s’offre ainsi le 9e succès de sa carrière et fait déjà une belle opération dans la course au globe de la spécialité avec les ratés de ses rivaux majeurs. Eliminé en première manche, Alexis Pinturault fait lui une très mauvaise opération.
Seul au monde. Voilà comment on pourrait résumer le dimanche de Clément Noël, à l’occasion de ce slalom de Val d’Isère. Local de l’étape, lui qui y est licencié désormais, le Vosgien avait fait une grosse partie du chemin en première manche, en prenant les commandes de l’épreuve. Sa marge n’était pas conséquente mais, lorsque le Tricolore est en tête après le premier run, cela se conclut bien souvent par un succès au bout.
Val d'Isère
Brignone rate le podium du super-G pour un centième
19/12/2021 À 13:54
Cette fois, il y a ajouté la manière, en remportant les deux manches. Et la deuxième aura été un récital. Sur une piste loin d’être facile à skier, avec une première partie glace qui aura piégé de nombreux skieurs (Feller ou Nef notamment) et un final technique où il fallait bien lâcher pour prendre de la vitesse, le Français a surmonté tous les pièges.

Raté de taille pour Pinturault

Même la pression de s’élancer en dernier, chez lui, n’aura pas empêché Clément Noël d’écraser la course. Trop aérien, trop sûr de son ski, trop fort, tout simplement… Surtout les meilleurs slalomeurs de la planète sont tous passés au travers ce dimanche. Champion du monde à Cortina en février, Sebastian Foss-Solevaag a craqué en seconde manche (6e) alors qu’Henrik Kristoffersen (11e), Ramon Zenhausern (22e) avaient perdu toute chance en première.
Deuxième ce matin, Alex Vinatzer aura pu mettre une pression supplémentaire sur le Tricolore mais l’Italien a chuté à deux portes de l’arrivée, manquant l’ultime piquet. C'est donc finalement le Suédois Kristoffer Jakobsen qui prend la 2e place, le premier podium de sa carrière, après une grosse seconde manche. Le Croate Filip Zubcic complète le podium d’une course au classement final assez inédit avec la 7e place du Belge Marchant, la 9e de l’Italien Giuliano Razzoli et les 8e et 10e places des pépites norvégiennes McGrath et Braathen.
Malheureusement pour le clan tricolore, Clément Noël se sera senti bien seul en seconde manche. Victor Muffat-Jeandet pensait bien pouvoir y jouer un rôle après sa 5e place lors du premier run mais il a finalement été disqualifié pour avoir enfourché, après réclamation du clan italien. Alexis Pinturault, lui, a vite compris qu’il n’en serait pas. Pas dans le bon tempo, le skieur de Courchevel a fini par commettre une grosse faute, l’obligeant à poser un gros appui. Une faute qui l’a empêché de se qualifier. Sur la seule discipline non disputée par Marco Odermatt, le raté est de taille. Heureusement pour les Bleus, Noël était (déjà) là.

Une erreur qui coûte cher : Revivez la 1re manche de Pinturault en vidéo

Val d'Isère
Cerutti, 11e avec le dossard N.40 : son super-G prometteur
19/12/2021 À 12:53
Val d'Isère
Direction Top 10 pour Miradoli : son super-G
19/12/2021 À 12:44