Aleksander Aamodt Kilde est bien le roi de Val Gardena. Déjà vainqueur la veille du Super-G, le Norvégien a remis ça, samedi, et remporté la descente sur une Saslong qui sied toujours aussi bien aux Norvégiens. Exceptionnel sur la partie de glisse, tactiquement parfait, il a devancé l’Américain Ryan Cochran-Siegle (+ 0’’22) et le Suisse Beat Feuz (+ 0’’54) pour empocher la 6e victoire de sa carrière. Un succès qui lui permet aussi de s’emparer de la tête du classement général de la Coupe du monde. Journée en demi-teinte pour les Français même si le meilleur d’entre-eux, Nils Allegre, prend une belle 11e place.
Tenant du titre en descente, vainqueur du Super-G la veille, Aleksander Aamodt Kilde était le grand favori annoncé et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a assumé ce statut. En bon Norvégien, le tenant du gros globe a fait la une grande majorité de l’écart sur la partie de glisse, sur le haut où personne n’a su rivaliser avec lui, à l’exception de son compatriote Kjetil Jansrud bien sûr. Mais Kilde a aussi été impeccable dans la section technique, étant toujours posé, bien en place et très agressif. Une performance quasi parfaite qui semblait alors lui ouvrir en grand les portes d’un large succès. Mais Val Gardena ne sourit pas qu’aux Norvégiens…
Val Gardena
Kilde, week-end charnière, week-end de rêve
19/12/2020 À 15:36

Et un doublé pour Kilde : après le super-G, le Norvégien a dominé la descente

Allegre confime de nouveau

Les Américains aussi adorent la Saslong et, cette fois, c’est Ryan Cochran-Siegle qui a sorti une course de folie. Et a fait passé un frisson dans le dos de Kilde. Largement repoussé après le plat (+ 0’’49), le Vermontois a ensuite réalisé un Ciaslat exceptionnel, où ses trajectoires directes et ses appuis légers ont laissé croire un temps qu’il pouvait devancer le Norvégien (+ 0’’08 au 5e inter). Mais, malgré la légère faute sur le bas de Kilde, Cochran-Siegle a trop manqué de vitesse dans le final et doit se contenter de la 2e place, le premier podium de sa carrière. Auteur d’une course comparable mais moins à l’aise dans le Ciaslat, le Suisse Beat Feuz prend la 3e place en devançant Bryce Bennett et Kjetil Jansrud (4e égalité), évitant donc d'un podium 100% américano-norvégien.

Kilde sur un nuage, première pour Cochran-Siegle : les meilleurs moments de la descente

Côté Français, c’est un peu la soupe à la grimace. A l’exception, comme toujours cette année, de Nils Allegre. Après sa 6e place sur le Super-G vendredi, le Briançonnais a confirmé sa bonne forme du moment en prenant une belle 11e place sur la descente, son meilleur résultat égalé dans la discipline, ne perdant plus rien après la section de glisse, son point faible. De bons augures avant Bormio. En revanche, déception pour Johan Clarey (18e, + 1’’65), jamais vraiment dans l’allure. Trois autres Tricolores sont dans les points, avec la 21e place (+ 1’’86) de Nicolas Raffort, la 22e (+ 1’’91) de Mathieu Bailet et la 27e place (+ 2’’08) d’Adrien Théaux.
Val Gardena
Kilde sur un nuage, première pour Cochran-Siegle : les meilleurs moments de la descente
19/12/2020 À 11:54
Val Gardena
Et un doublé pour Kilde : après le super-G, le Norvégien a dominé la descente
19/12/2020 À 11:07