Avec quatre épreuves, tout le monde ne parlait que du potentiel duel à venir pour le gros globe entre Alexis Pinturault et le prodige suisse Marco Odermatt, après les prestations décevantes d’Henrik Kristoffersen. De son côté, Aleksander Aamodt Kilde n’était alors que 17e du classement général, loin des attentes, et comptait quatre fois moins de points que les deux leaders d’alors (63 contre 240). Mais c’était oublier qu’il n’y avait pas encore eu la moindre épreuve de vitesse et que, s’il s’est amélioré en géant, le Norvégien reste avant tout un spécialiste de Super-G et de descente. L’heure n’était pas à l’inquiétude pour Kilde mais à l’attente de moments plus propices pour engranger les points. Et, le moment venu, il ne s’est pas manqué.

Kilde imite Svindal

Pourtant, le week-end de Val d’Isère n’avait pas totalement rassuré sur le niveau du Norvégien, "seulement" 12e du Super-G, derrière Pinturault, avant de prendre la 4e place de la descente, un résultat plus conforme à ses standards. Mais, dans l’optique d’un gros globe dont il est tenant du titre et pour lequel il faisait office de grand favori, au même titre que le Tricolore, en début de saison, il était tout de même nécessaire de voir le natif de Bærum marquer de plus gros points en vitesse. D’où l’importance de ce week-end de Val Gardena, sur une mythique Saslong qu’il avait déjà domptée en 2019 et qui a l’habitude de sourire aux Norvégiens. En l’absence de Pinturault, qui avait fait l’impasse, c’est peu dire qu’il en a profité.
Val Gardena
Kilde signe le doublé et prend les commandes au général
19/12/2020 À 12:06

Et un doublé pour Kilde : après le super-G, le Norvégien a dominé la descente

Vainqueur spectaculaire du Super-G vendredi grâce à un Ciaslat exceptionnel, Aleksander Aamodt Kilde a remis ça samedi sur la descente qu’il a dominée cette fois de bout en bout, après une partie de glisse stratosphérique. Un week-end comme un symbole de la polyvalence du Norvégien, capable de briller sur n’importe quel type de terrain. Un week-end qu’il aura marqué de son empreinte avec ce doublé que seul son compatriote Aksel Lund Svindal avait réussi avant lui (2015). Hasard du calendrier ou non, c’était déjà un 18 et un 19 décembre. Avec ces deux succès, il devient le premier coureur de la saison à gagner à deux reprises et, surtout, marque 200 points à la Coupe du monde, dont le classement général a été complètement chamboulé. Plutôt logique vu le rééquilibrage des courses disputées.

Un calendrier défavorable

Après huit épreuves, on dénombre désormais quatre courses dites "techniques" avec les géants de Sölden, de Santa Caterina (x2) et le parallèle de Lech mais aussi quatre courses de vitesse, avec un super-G et une descente à Val d’Isère comme à Val Gardena. C’est la première fois cette année que l’on est à l’équilibre. De quoi permettre un premier point "valide" dans la course au gros globe. Et malgré une sortie de piste à Sölden et un week-end de géant décevant à Santa Caterina (9e et 15e), c’est bien le Norvégien qui est en tête, avec 45 points d’avance sur Marco Odermatt et 54 sur Alexis Pinturault. De quoi espérer conserver son gros globe ? La tâche s’annonce tout de même ardue pour Kilde, avec un calendrier – si la saison est complète - favorable aux techniciens, avec dix slaloms, dix géants et dix descentes mais "seulement" six Super-G.

Un Ciaslat du tonnerre et Kilde s'est offert la Saslong : sa victoire en Super-G en vidéo

Si l’on part du principe que descente et slalom s’annule, il faudra qu’il marque plus de points que le Français sur l’ensemble géant-Super G. Et, même s’il est largement amélioré en géant l’an dernier avec cinq top 6 en sept courses, le Norvégien est quand même inférieur à Pinturault dans l’exercice. Mais, en réussissant le doublé ce week-end sur la Saslong, Aleksander Aamodt Kilde s’est accordé le droit de rêver à un autre doublé, bien plus prestigieux. Et a rappelé à la concurrence qu’il faudra compter sur lui.
Val Gardena
Kilde sur un nuage, première pour Cochran-Siegle : les meilleurs moments de la descente
19/12/2020 À 11:54
Val Gardena
Et un doublé pour Kilde : après le super-G, le Norvégien a dominé la descente
19/12/2020 À 11:07