C’est bien connu, un match n’est jamais fini tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin ou quand le dernier point n’a pas été joué. Et si c’est vrai dans tous les sports, ça l’est d’autant plus en snooker. Triple champion du monde, Mark Selby sait donc pertinemment que ce n’est pas parce qu’il mène (10-7) face à Shaun Murphy après la fin des deux premières sessions qu’il peut déjà penser à sa quatrième étoile.
D’autant plus que Mark Selby était mené dans cette finale des Championnats du monde après une première session que Murphy a terminé en tête (5-3). Une première session qui n’a pas emballé le Crucible Theatre qui pour la première fois en 11 ans n’a pas assisté à un century après les huit premières frames. Et dans ce lot de billes manquées, c’est “The Magician” qui a fait le moins d’erreurs et qui a eu le plus de réussites comme lors de la 8e frame avec un fluke. Pour autant, Murphy a manqué l’occasion de chanter “Et un, et deux, et trois zéro…” en s’inclinant dans la troisième frame après avoir débuté par un break de 65.

Quand la réussite s'invite à la table : le "fluke" de Murphy face à Selby en finale

Championnat du Monde
Coups de génie à gogo : Selby, O'Sullivan, Murphy... Le top des plus beaux coups
05/05/2021 À 09:40
Si Shaun Murphy a quitté le Crucible Theatre après la première session avec le poing serré en direction des 1000 spectateurs présents, le visage était plus fermé après la fin de la deuxième session dominée par Mark Selby qui a remporté 7 des 9 frames de la soirée. "The Jester From Leicester" a d'ailleurs remporté les quatre dernières frames pour mener 10-7 après la première journée. Preuve que le vent a changé de côté, c’est cette fois-ci Mark Selby qui a eu la chance de son côté avec un fluke sur la rouge dans la 16e frame. Tandis que Shaun Murphy a manqué l'occasion d'offrir un century au public en s'arrêtant à 98 dans la dixième frame. Quand ça ne veut pas.

Du Mark Selby pur jus

Finalement, il n’y a pas eu de surprises dans cette finale. Mark Selby a réalisé quelques coups défensifs magistraux et a parfois mis trois minutes pour jouer des coups. Ce que Stuart Bingham avait critiqué après la demi-finale : “Il a mis parfois trois minutes pour jouer certains coups. C’est probablement trop. Je pense que tout le monde voulait que ça s’arrête quand il continuait à jouer en tentant des snookers”. De son côté, Shaun Murphy a fait parler sa magie sur quelques coups, avant de lâcher quelques célébration pour enflammer le Crucible Theatre. Ce que, là encore, Kyren Wilson lui avait reproché après la demi-finale : “Vous savez, Shaun est un peu un homme de théâtre. Il en faut beaucoup plus pour m’intimider”.

Mark Selby dans sa position favorite.

Crédit: Getty Images

À l’image de la dernière frame, où Shaun Murphy a tenté jusqu’au bout de renverser une situation bien mal embarquée, les deux anglais n’ont jamais abandonné. Preuve en est avec ces deux frames recommencées, le jeu étant totalement à l’arrêt. C’est donc avec cet état d’esprit que Shaun Murphy reviendra au Crucible Theatre ce lundi pour la suite, et fin, de cette finale des Championnats du monde. Et ce n’est pas un retard de 3 frames qui va effrayer “The Magician” qui était mené 10-6 à mi-parcours en 2005 face à Matthew Stevens avant de remporter le lendemain son premier, et seul, titre de champion du monde. D’autant plus que lors du seul affrontement entre les deux hommes à Sheffield en demi-finale de l’édition 2007, cela s’était joué lors de la frame décisive avec une victoire de Mark Selby 17-16. Alors rendez-vous à la 35e frame.
Championnat du Monde
Un public au Crucible Theatre, ça change tout
05/05/2021 À 08:47
Championnat du Monde
Tension extrême, libération suprême : Selby a eu de la glace dans les veines au moment de conclure
04/05/2021 À 08:13