Getty Images

Murray, deux ans et demi après

Murray, deux ans et demi après

Le 19/10/2019 à 19:36Mis à jour Le 19/10/2019 à 20:42

ATP 250 ANVERS – Andy Murray est de retour. L’Ecossais va disputer sa première finale en simple depuis celle du tournoi de Dubai, en mars 2017. Il a pris le dessus samedi en demie sur le jeune Français Ugo Humbert (21 ans), qui était quant à lui en quête d’une première finale (3-6, 7-5, 6-2). Murray sera opposé dimanche à Stan Wawrinka, dans un dernier acte prestigieux pour l’épreuve belge.

Sans "H" à son prénom, Ugo Humbert a manqué de quelques armes pour venir à bout d'Andy Murray. Malgré un bon début de de match, le jeune français, qui jouait sa deuxième demi-finale sur le grand circuit, s'est incliné en trois sets (3-6 7-5, 6-2) face à l'Ecossais. De retour depuis Cincinnati en août, Murray se déhanche de mieux en mieux sur le court. Il s'est qualifié pour sa première finale depuis Dubaï, en mars 2017.

Peu impressionné par le standing de son adversaire, le Tricolore de 21 ans est entré dans son match avec l'idée de faire le jeu. Idée acceptée par l'ancien numéro 1 mondial. Très passif, le natif de Glasgow s'est contenté d'essayer d'orienter l'échange sur le revers du gaucher, pendant que ce dernier, les deux pieds dans le terrain, distribuait en saisissant sa chance à la moindre opportunité. Malgré deux balles de break contre lui à 2-2, Humbert a logiquement fait la différence sur le jeu suivant pour empocher le premier acte 6-3.

Vidéo - Humbert a fait la course en tête mais Murray l'a ramené à la raison : les temps forts du match

02:30

Murray a accéléré, Humbert a cédé

Dès l'entame de la deuxième manche, le trentenaire a changé sa stratégie. Finie la soumission, il a cherché à dicter sa loi. Proposant plus de variété, de jeu vers l'avant, il est rapidement parvenu à creuser l'écart pour mener 3-1. Mais, rebelle, le Messin, ne dérogeant pas à son plan initial, a tout de suite égalisé à 3-3. Avant de craquer. Sur le fil. A 6-5, il a quelque peu offert le jeu à Murray. Un "jeu-cadeau" emballé de plusieurs attaques manquées sur des balles courtes et d'une double faute fatale.

D'entrée de troisième set, Humbert a eu l'occasion de reprendre l'ascendant. Menant 0-40 sur le service de l'Ecossais, il en est passé à quelques centimètres. Ceux d'un coup droit long de ligne légèrement dehors. Dans la foulée, il s'est effondré. Comme en fin de manche précédente, il a accumulé les fautes évitables. A l'image de cette volée, "facile", envoyée dans le filet pour laisser le Britannique s'envoler. Déroulant son tennis, l'actuel 243e joueur mondial a conclu l'affaire sur un dernier break. 6-2.

Vidéo - Les temps forts de Wawrinka - Sinner

02:20
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0