Getty Images

Une 157e finale pour Federer, avant la decima ?

Une 157e finale pour Federer, avant la decima ?

Le 26/10/2019 à 19:04Mis à jour Le 26/10/2019 à 20:19

ATP BÂLE - Roger Federer n'est plus qu'à une victoire de sa "decima" à domicile. Samedi, le Suisse s'est qualifié pour la finale en dominant tranquillement le Grec Stefanos Tsitsipas (6-4, 6-4, en 1h19). Il s'offre ainsi la 157e finale de sa carrière, la 15e dans sa ville natale où il tentera dimanche - face à Alex De Minaur - de soulever le trophée pour la dixième fois de sa carrière.

Roger Federer poursuit son récital à Bâle. Le numéro 3 mondial a validé son billet pour une 15e finale dans sa ville natale en réalisant une prestation quasi-parfaite face à Stefanos Tsitsipas, 7e à l’ATP, samedi. Devant un public ravi, le Suisse n’a pas laissé respirer son jeune rival pour s’imposer en deux sets très solides (6-4, 6-4) et un peu plus d’une heure et quart (1h18 exactement). Après Halle en juin dernier, il jouera donc dimanche pour une autre "decima" face à l’Australien Alex de Minaur, tombeur de Reilly Opelka après un beau combat (7-6, 6-7, 7-6).

Quand il se fixe un rendez-vous, il le manque rarement. A le voir virevolter ainsi sur le court, on a peine à croire que Roger Federer affiche 38 printemps révolus au compteur. Et ce n’est pas Stefanos Tsitsipas, qui l’a longtemps idolâtré, qui dira le contraire. Le Grec ne s’est pourtant pas présenté devant les spectateurs bâlois en victime expiatoire, ce n’est pas son genre. Il a même opposé une belle réplique à son adversaire, mais à l’image de sa volée liftée gagnante sur balle de match, le "Maestro" avait mis ses habits de gala.

Vidéo - Un nouveau récital pour écarter Tsitsipas : Federer poursuit sa semaine idéale au pas de charge

02:27

L'oeil affûté et les jambes légères

Frais comme un gardon après deux premiers tours express et deux jours de repos grâce au forfait de Stan Wawrinka en quart de finale, Federer avait de l’énergie à revendre et cela s’est rapidement vu. Explosif dans son petit jeu de jambes, il a montré qu’il avait l’œil affûté à la relance. Dès le troisième jeu du match, qui a duré 9 minutes, il a exercé une intense pression sur son adversaire qui est toutefois parvenu à sauver trois balles de break et à tenir son engagement (1-2).

En Australie, Tsitsipas avait écarté les 12 occasions adverses sur son service. Peut-être s’est-il remémoré cette expérience marquante quand deux jeux plus tard, il sauvait une cinquième balle de break. Mais contrairement à ce qui s’était passé à Melbourne, Federer ne s’est pas frustré et la sixième opportunité a été la bonne. Le Suisse a pris le jeu à con compte en coup droit pour se précipiter au filet et provoquer l’erreur du Grec au passing, validant ainsi un break plus que mérité et confirmé jusqu’à la fin du premier set (6-4).

Une seule balle de break à écarter

En grande confiance et sur sa lancée, le Bâlois a porté le coup de grâce d’entrée de second acte. D’une précision diabolique à la relance, y compris en revers sur première balle, il s’est à nouveau emparé de la mise en jeu adverse sur un de ses nombreux coups droits gagnants (6-4, 2-0). Tsitsipas a bien tenu par séquences les échanges "ping-pong" imposés par son adversaire, mais il a été réduit à l'impuissance au retour, ne se procurant pas la moindre occasion de break... jusqu’au dernier jeu du match.

Peut-être un peu tendu au moment de conclure, Federer est resté fidèle à son plan de jeu pour écarter le danger : l’agression constante. Les deux pieds en dehors du court en décalage, il s’est engagé pleinement droit devant et a fait craquer la défense adverse. Deux points plus tard, il pouvait lever les bras après une nouvelle démonstration (28 coups gagnants pour 11 petites fautes directes). A un succès du 103e titre de sa carrière, on le voit mal baisser de rythme et s'arrêter en si bon chemin. Guy Forget doit aussi l'espérer, pour qu'il reste assez de carburant au FedExpress pour un arrêt supplémentaire du côté de Paris.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0