Que de regrets pour Adrian Mannarino, dernier représentant français sur l'ocre de Barcelone... Après avoir sorti l'Uruguayeb Pablo Cuevas mardi soir en deux sets, le numéro 27e mondial est passé tout près d'une victoire de prestige face à l'Espagnol Pablo Carreño Busta, 11e mondial et grand favori de ce duel, lui le spécialiste de la terre battue et tête de série numéro 5 de cet ATP 500.

ATP Sofia
Trop fort pour Mannarino, Sinner s'offre une grande première
13/11/2020 À 14:49

Balayé 6-2 dans le premier set en moins d'une demi-heure, Mannarino a bien réagi dans le deuxième, prenant d'abord une fois le service de son adversaire, avant de perdre sa mise en jeu puis de breaker de nouveau l'Espagnol dans la foulée.

Mannarino a eu trois balles de match

Après avoir remporté la deuxième manche 6-4, le Français réussissait même à breaker Carreño Busta à 1-1, avant de craquer et d'être mené 5-2. Alors qu'il servait pour le match, le natif de Gijon a même eu trois balles de matches, toutes sauvées par Mannarino, qui a ensuite lui aussi eu trois occasions pour plier l'affaire sur son service. Mais comme son rival, il n'a pas réussi à concrétiser et s'est finalement incliné au tie-break sur la cinquième balle de match de l'Espagnol. Rageant.

Sorti au premier tour de Monte-Carlo par Gilles Simon la semaine passée, Mannarino s'arrête donc dès le deuxième tour à Barcelone. Après avoir battu Benoît Paire puis donc Mannarino, Carreño Busta file lui en quarts où il retrouvera le Bulgare Grigor Dimitrov, qui a aussi dû batailler au deuxième tour pour se défaire du Tunisien Malek Jaziri en trois sets (7-5, 3-6, 7-6 [8]).

Rolex Paris Masters
Avec des tonnes de regrets, Mannarino laisse Zverev poursuivre sa route
05/11/2020 À 21:30
Tennis
Djokovic, Federer, Nadal et… Rublev : la stat qui le propulse chez les grands
01/11/2020 À 22:38