C'est un début de saison décidément bien compliqué pour lui. Apparu fatigué et tracassé par son pied droit à l'Open d'Australie (sorti en huitième de finale), Doha (quart) puis Dubaï (éliminé d'entrée), Dominic Thiem avait choisi de faire l'impasse sur les Masters 1000 de Miami et Monte-Carlo pour recharger les batteries et se lancer dans un bloc d'entraînement avant Roland-Garros. Mais l'Autrichien a connu un nouveau contretemps. Comme il l'a dévoilé jeudi sur son site officiel, son genou le fait également souffrir et il a donc décidé de ne pas reprendre la compétition à Belgrade la semaine prochaine (19-25 avril).
"L'année 2021 ne veut visiblement pas se lancer pour moi. Malheureusement, j'ai dû annuler ma participation la semaine prochaine au tournoi de la ville natale de Novak Djokovic, Belgrade. Mon genou me fait mal et j'ai consulté un docteur. Ce n'est pas un gros problème, mais je dois en prendre soin", a expliqué le numéro 4 mondial. Une nouvelle toutefois préoccupante quand on sait à quel point il s'est appuyé sur ses qualités physiques pour se faire une place dans l'élite du tennis mondial.
ATP Belgrade
Berrettini voit enfin le bout du tunnel : "Ces derniers mois n’ont pas été faciles"
25/04/2021 À 19:03

Une reprise espérée à Madrid : le contre-la-montre avant Roland est lancé

L'Autrichien se veut optimiste et rassurant. Il compte bien être opérationnel d'ici une quinzaine de jours. "Mon retour sur le circuit est donc reporté au Masters 1000 de Madrid et pas plus tard. Je veux être totalement prêt physiquement début mai pour jouer du tennis de qualité. (...) Il n'y a aucun doute sur le fait que mon gros objectif est Roland-Garros. A Paris, je dois être au top de ma forme."
S'il ne peut s'engager pleinement à l'entraînement en ce moment, Thiem peut tout de même bénéficier du soutien de Nicolas Massu, son coach, qui travaille avec lui en Autriche. Il s'appuie également sur les conseils du docteur Mike Reinprecht, scientifique du sport, pour affiner sa condition physique. Le voilà quoi qu'il en soit engagé dans un contre-la-montre de tous les dangers. Car avant le début des hostilités Porte d'Auteuil le 30 mai prochain, il aura besoin de rythme et de compétition pour se lancer à la conquête de la Coupe des Mousquetaires.
ATP Belgrade
Berrettini retrouve le sourire
25/04/2021 À 17:39
ATP Belgrade
Djokovic se dit "diminué" et se montre évasif sur sa participation à Madrid
24/04/2021 À 20:56