Mannarino débute bien

Adrian Mannarino, 41e mondial, vainqueur expéditif de l'Australien Alexei Popyrin, 109e mondial, (6-2, 6-2) en à peine plus d'une heure, a rejoint Gilles Simon au nombre des Français qualifiés lundi pour les huitièmes de finale du tournoi de Cologne.

ATP Cologne
Zverev est bien le roi à Cologne
25/10/2020 À 20:11

Mannarino affrontera pour une place en quarts le Serbe Miomir Kecmanovic (39e).

Simon va retrouver Shapovalov

Gilles Simon a retrouvé de bonnes sensations. Comme la semaine dernière dans la même ville de Cologne qui accueille donc deux tournois consécutifs - une situation assez inédite sur le circuit due à la difficulté pour certains événements de se plier au cahier des charges de l'ATP en ces temps de coronavirus -, le Français a franchi le 1er tour en maîtrisant l'Australien Jordan Thompson, 60e joueur mondial, en deux sets (6-3, 7-5) et 1h45 de jeu. Très solide à l'échange, il a donc gagné le droit de défier Denis Shapovalov pour espérer rallier les quarts de finale.

Mine de rien, Gilles Simon a décroché lundi la 490e victoire de sa carrière sur le circuit. Et si la reprise a été difficile pour lui depuis le mois d'août, le natif de Nice a montré ces deux dernières semaines qu'il avait encore de sacrées jambes à bientôt 36 ans. Dans des conditions indoor qu'il apprécie, en témoigne sa demi-finale à Marseille en début d'année, il a gagné le bras de fer du fond lundi face à un adversaire qu'il a su emmener dans sa filière : celle de la régularité à l'échange.

Au petit jeu de la patience, Simon a eu (comme souvent) le dernier mot

Au moment de servir pour le match à 6-3, 6-5, Simon n'avait concédé qu'une balle de break sur l'ensemble de la partie, que Thompson avait d'ailleurs convertie pour refaire son retard en début de match (de 3-1 à 3-3). Pourtant, le Français n'a pas vraiment pu s'appuyer sur une grande qualité de service (48 % de premières mais 83 % de points gagnés derrière). C'est dire la faculté du bonhomme à soutenir la cadence du fond, de nombreux rallyes ont d'ailleurs dépassé les 30 coups. Ses talents pour neutraliser son adversaire, tel un hypnotiseur, ont eu raison de la patience de l'Australien dans le 11e jeu du second set, alors même que ce dernier avait haussé le ton sur son service.

Face à Shapovalov, le défi s'annonce plus grand encore. Mais Simon avait montré au 1er tour de Roland-Garros qu'il avait les armes pour gêner le Canadien. Ce dernier avait d'ailleurs payé son manque de constance face à Rublev en demi-finale de Saint-Pétersbourg samedi dernier. Et s'il vient à se déconcentrer à nouveau, il y a fort à parier que le vieux briscard tricolore saura en profiter.

ATP Cologne
Encore une finale à Cologne pour Zverev
24/10/2020 À 19:31
ATP Cologne
Mannarino a donné du fil à retordre à Zverev, Auger-Aliassime prend sa revanche
23/10/2020 À 20:30