Il avait certifié être bien remis de la fièvre contractée à Roland-Garros, Alexander Zverev en a fait la démonstration sur le court. A Cologne, la tête de série numéro 1 du tournoi ne pouvait pas rêver d'une bien meilleure entrée en matière jeudi. Opposé à l'imprévisible et parfois dangereux Fernando Verdasco, qui avait fait bonne impression au 1er tour contre Andy Murray, l'Allemand a fait preuve de beaucoup d'autorité pour s'imposer avec aisance en deux sets (6-4, 6-1) et 1h03 de jeu. En quart de finale, il sera opposé au qualifié sud-africain Lloyd Harris.

Bien en jambes d'emblée, Zverev a expédié les affaires courantes sur son service, ne concédant pas la moindre balle de break au cours de la partie. S'il a soigné son pourcentage de premières balles (66 %), il s'est montré tout aussi intraitable sur ses secondes (85 % de réussite derrière et 2 petits points perdus seulement). Pour donner une idée de la sérénité du bonhomme, une statistique plutôt rare pour lui est à signaler : il n'a commis aucune double faute.

ATP Cologne
Auger-Aliassime s'en sort miraculeusement
IL Y A 15 HEURES

Verdasco pourra seulement regretter d'avoir concédé son premier break alors qu'il menait 40/0 sur son service à 2-2 dans le premier set. Mais pour le reste, il n'a rien pu faire face à la démonstration de force adverse, cédant son engagement à nouveau dès l'entame du 2e set, et ne parvenant à sauver qu'un des 6 derniers jeux. Parfois critiqué à juste titre pour sa passivité à l'échange, Zverev a fait feu de tout bois, notamment grâce à un revers croisé d'attaque très efficace. Seul joueur du top 10 en lice, il est le grand favori cette semaine à Cologne.

ATP Cologne
Solide, Mannarino prend le quart
IL Y A UN JOUR
ATP Cologne
Auger-Aliassime ou l’éloge de la persévérance
HIER À 20:18