La réponse du berger à la bergère. Quelques semaines après une Coupe Davis nouvelle formule menée d'une main de maître par l'Espagne de Rafael Nadal, Novak Djokovic a aidé la Serbie à mettre la patte sur première édition de l'ATP Cup. Tombeur du numéro 1 mondial après une défaite de Dusan Lajovic face à Roberto Bautista Agut lors du simple d'ouverture, "Djoko" a terminé la compétition invaincu en apportant le point du titre, en double, aux côtés du compère Viktor Troicki, dimanche à Sydney.
Double dont Rafael Nadal, remplacé par Feliciano Lopez à côté de Pablo Carreño Busta, a été le grand absent. Battu pour la neuvième fois consécutive, sans glaner un set, par son rival sur dur, l'Espagnol ne s'estimait pas suffisamment en forme pour la joute finale. "J'ai beaucoup joué lors des derniers jours, a-t-il expliqué en conférence de presse. Après mes longs matchs de vendredi et samedi, je n'avais plus assez d'énergie. C'est une décision d'équipe." Djokovic, lui, contenait autant d'énergie qu'un camion-citerne remplit de Red Bull.
Coupe Davis
Djoko et la Serbie tombent de haut
22/11/2019 À 15:28
https://i.eurosport.com/2020/01/12/2751621.jpg

Première réussie pour l'ATP Cup

Impérial tout au long de l'épreuve, le numéro 2 mondial a remporté ses 6 simples en croquant des morceaux comme Kevin Anderson, Gaël Monfils, Crhistian Garin, Denis Shapovalov, Daniil Medvedev et Rafael Nadal. Bien épaulé par un Dusan Lajovic épatant, tombeur notamment de Félix Auger-Aliassime et Karen Khacanov, l'idole Serbe n'a eu à jouer que deux doubles décisifs. L'un gagné face à la France en poule, l'autre ce dimanche pour offrir le trophée à son pays.
En concurrence avec la Coupe Davis - de nombreux joueurs se sont par aileurs exprimés en faveur d'une fusion des deux compétitions - l'ATP Cup peut se targuer d'avoir attiré plus de spectateurs. En novembre, seule l'Espagne, à domicile, a bénéficié d'un soutien notable. En Australie, les Serbes, notamment, on pu compter sur la ferveur appuyée des leurs. Avantagée par une épreuve jouée sur trois sites - Perth, Brisbane et Sydney - la "Coupe ATP" a bénéficié d'une meilleure programmation. Sans toutefois être irréprochable sur ce point.
Quelques rencontres se sont terminées tard dans la nuit devant des tribunes vides, et certaines têtes d'affiches du tournoi féminin de Brisbane se sont retrouvées déprogrammés, à leur grand dam, du court principal. Mais globalement, cette première édition semble être une réussite et ne souffre pas d'un image ternie d'emblée pour avoir dénaturé une compétition centenaire.
ATP Cup
L'ATP Cup annulée ? les conditions de la quarantaine se précisent en Australie
27/11/2020 À 13:23
ATP Cup
L'ATP Cup délocalisée à Melbourne ?
15/10/2020 À 11:02