C'était la tendance des dernières rumeurs, elle a été confirmée par le principal intéressé. Dans un entretien accordé à la télé suisse SRF Sport, Roger Federer a dévoilé qu'il retrouverait le circuit dans un mois à l'occasion du tournoi ATP 250 de Doha au Qatar (8-13 mars) après plus d'un an sans jouer à cause de deux opérations successives au genou droit (arthroscopies). Le Suisse s'est dit rassuré sur son état physique et en a même dévoilé davantage sur son programme : le voir à Roland-Garros au printemps n'est ainsi pas exclu.
Interrogé sur la participation éventuelle du Maestro à son tournoi de Rotterdam (1-7 mars), Richard Krajicek avait déjà en partie vendu la mèche voici quelques jours. L'ex-champion néerlandais avait ainsi indiqué qu'il pensait que Federer reprendrait à Doha, un tournoi plus proche de Dubaï où le Bâlois se prépare actuellement. Ce dernier, qui n'a plus disputé le moindre match officiel depuis sa demi-finale de l'Open d'Australie perdue face à Novak Djokovic fin janvier 2020, a dévoilé une autre raison à cette décision à SRF Sport. "Je voulais faire mon retour dans un tournoi plus modeste où le stress serait moins important", a-t-il indiqué.
ATP Doha
Basilashvili, semaine de rêve et titre inattendu
13/03/2021 À 16:49

Encore ambitieux, Federer pourrait revoir Roland

C'est dernières semaines, l'actuel numéro 5 mondial s'est rassuré à l'entraînement. "Je ne suis pas à 100 % mais pas loin, c'est pour cela que je suis confiant à l'idée de reprendre la compétition. Je suis capable de sprinter, je joue des sets d'entraînements et je n'ai pas eu de contretemps lors des six derniers mois (dans le processus de réathlétisation, NDLR), donc c'est très positif", a-t-il ajouté.
Ce grand retour sur le circuit à Doha aura, bien entendu, valeur de test physique grandeur nature. La compétition génère bien plus de stress que les séances d'entraînement et Federer ne sait pas comment son corps réagira. Mais si tout se passe bien, il a une idée assez claire de son programme des prochains mois. "Après Doha, j'aimerais jouer un autre tournoi sur dur. Si ce n'est pas possible, je retournerai à l'entraînement pour faire un bon bloc de préparation. Je prévois de jouer sur terre battue, avant de me concentrer sur l'enchaînement Halle-Wimbledon-Jeux Olympiques", a-t-il encore confié.
Deux ans après avoir créé l'événement à Roland-Garros (il n'y avait alors pas joué depuis 4 ans), Federer pourrait donc à nouveau fouler la terre battue parisienne. A moins qu'il ne préfère disputer un ou deux Masters 1000 afin de ménager sa monture et passer ensuite sur gazon. Une chose est sûre, la flamme brûle toujours en lui. "J'aimerais fêter de grandes victoires à nouveau, c'est pour ça que j'ai fait tout ce travail." Qu'on se le dise, à 39 ans, le vieux lion a toujours des rêves d'enfant plein la tête.
ATP Doha
Inarrêtable, Bautista Agut éteint Rublev pour rallier la finale
12/03/2021 À 16:42
ATP Doha
Après Federer, Thiem chute à son tour
11/03/2021 À 20:28