Getty Images

Pour Pouille, le Top 10 attendra

Pour Pouille, le Top 10 attendra
Par Eurosport

Le 03/03/2018 à 17:33Mis à jour Le 03/03/2018 à 17:55

ATP DUBAÏ - Déception pour Lucas Pouille. Le Français s'est incliné pour la deuxième semaine d'affilée en finale d'un tournoi. Aux Emirats, il a calé samedi en deux sets (6-3, 6-4) face à Roberto Bautista Agut, au terme d'un tout petit match. Il rate également l'occasion d'intégrer le Top 10 mondial pour la première fois de sa carrière.

Comme à Marseille la semaine dernière, la campagne de Lucas Pouille à Dubaï, riche en éléments positifs, s'achève en queue de poisson. Pour le deuxième week-end consécutif, le numéro un français a cédé aux portes du titre. Samedi, il s'est logiquement incliné en finale face à Roberto Bautista Agut (6-3, 6-4) en une heure et vingt minutes. Décevant, très irrégulier, il s'est montré beaucoup moins solide et constant que son adversaire.

Roberto Bautista Agut a donné le ton de cette finale dès le premier quart d'heure : il a remporté ses deux premiers jeux de service blanc, avant de réussir le premier break de la rencontre. Un peu l'histoire de ce match, au cours duquel Lucas Pouille aura constamment lutté contre lui-même. Très fragile à l'échange, particulièrement c$ôté coup droit, où il a copieusement arrosé, il a surtout été trahi par son service, avec moins de 50% de premières balles passées samedi. trop peu pour ne pas se mettre en danger.

Lâché par son service

Après la perte du premier set, le Nordiste a pourtant connu une embellie en signant son premier, et dernier break de la partie, pour mener 3-1. Malheureusement pour lui, il a gâché cet avantage aussitôt et n'a plus jamais eu la main sur le score. A 4-4, un dernier mauvais jeu de service a condamné Lucas Pouille, qui a offert sa mise en jeu à son adversaire sur une énième faute en coup droit.

A bientôt 30 ans, Bautista Agut décroche le plus beau titre de sa carrière. Déjà vainqueur de sept tournois avant Dubaï, l'Espagnol ne s'était jusqu'ici imposé que dans des tournois catalogués ATP 250. C'est aussi son deuxième titre de l'année 2018 après celui conquis à Auckland début janvier. Lucas Pouille, lui, rate une nouvelle occasion d'étoffer son palmarès mais surtout de devenir le 12e joueur français de l'histoire à intégrer le Top 10 du classement ATP.

Ce n'est peut-être que partie remise et, lundi, il touchera tout de même le meilleur classement de sa carrière en s'installant au 12e rang, calé entre Stan Wawrinka et Novak Djokovic. Le Top 10 attendra et la tournée américaine peut lui permettre d'atteindre cet objectif. A Indian Wells et Miami, Pouille aura peu de points à défendre (55 au cumul des deux tournois). A lui de saisir cette nouvelle opportunité...

0
0