Getty Images

Domination, blessure, victoire sur le fil : Gaël Monfils a tout fait à Richard Gasquet

Domination, blessure, victoire sur le fil : Monfils a tout fait à Gasquet

Le 30/06/2017 à 20:56Mis à jour Le 30/06/2017 à 21:41

ATP EASTBOURNE - Une drôle de partie. Gaël Monfils, pourtant touché au genou en fin de deuxième set après une chute, s'est qualifié vendredi soir pour la finale du tournoi d'Eastbourne, en battant Richard Gasquet en trois manches, au bout du suspense (6-2, 6-7, 7-6). Monfils, qui va disputer la première finale de sa carrière sur gazon, affrontera samedi Novak Djokovic pour le titre.

Première finale de l'année pour Gaël Monfils ! Le Français a battu son ami Richard Gasquet en demi-finale à Eastbourne, au terme d'un match en trois sets très indécis (6-2, 6-7, 7-6). Monfils a très bien débuté avant de se blesser au genou gauche en fin de deuxième set. Proche d'un abandon, il a serré les dents pour finalement s'imposer au tie-break du troisième set. Il décroche ainsi la première finale sur gazon de sa carrière. Le Parisien aura fort à faire samedi puisqu'il devra batailler face à Novak Djokovic pour le gain du titre.

Le résumé du match en vidéo :

Vidéo - Même blessé au genou, Monfils est venu à bout de Gasquet : les temps forts

02:36

Avec Gaël Monfils sur le court, il faut s'attendre à tout, et ça a encore été le cas vendredi. Le Parisien est passé par toutes les émotions et n'a pas rendu la partie facile à Richard Gasquet. Après un début de match difficile où il a eu à sauver quatre balles de break, La Monf' s'est enfin réveillé et a appuyé sur l'accélérateur pour rapidement se détacher, en convertissant notamment sa première balle de break, un réalisme absolu. En face, le Biterrois s'est subitement mis à reculer et à subir le jeu proposé par Monfils, une tactique loin d'être payante et qui l'a vu perdre le premier set (6-2).

Un Monfils aux deux visages

Solide sur son service dès qu'il a été en danger (79% de points remportés derrière sa première dans le premier set, 74% dans le deuxième), Gaël Monfils n'a pas non plus hésité à venir au filet pour conclure ses points, preuve d'une grande confiance en son jeu. Le Parisien a pu breaker à 3-2 dans le 2e set et on a alors pensé que l'affaire était pliée. Mais dans le tennis, il faut savoir aussi tenir son break, et c'est ce que n'a pas su faire Monfils. Gasquet a ainsi débreaké dans la foulée avant de s'offrir, sans doute, le plus beau point du match. Sur une balle de match en sa défaveur, la deuxième d'affilée, le Biterrois a réalisé une volée basse de coup droit en extension qui a laissé Monfils sur place. Exceptionnel.

Cinq coups plus tard, c'était le drame. Monfils a glissé après son service et s'est blessé au genou gauche. Dans la foulée, il a perdu le tie-break en boîtant bas et tout laissait penser qu'il allait abandonner.

Mais après une longue discussion avec son clan, le Français a décidé de continuer. Une décision qu'il n'a pas eu à regretter. Dans un 3e set qui a été un copier-coller du 2e, avec un Monfils qui a breaké en premier avant de se faire rejoindre au moment de servir pour le match, tout s'est encore joué au tie-break. Le Parisien a finalement fait parler sa puissance et a pu conclure le match après deux gros services. Un match une nouvelle fois "à la Monfils" qui va lui permettre de jouer pour son premier titre de l'année samedi, face à Novak Djokovic, contre qui il n'a jamais gagné en treize confrontations.

0
0