Les sensations sont plutôt bonnes pour Richard Gasquet à Estoril. Déjà convaincant pour son entrée en lice face à Tommy Paul mardi, le Biterrois a bien enchaîné contre le Bolivien Hugo Dellien, terrien accrocheur et 85e joueur mondial, jeudi. Il a ainsi fait preuve d'une belle résistance physique, acceptant le bras de fer du fond de court avec son adversaire, pour finalement imposer sa loi en deux sets (7-6, 6-2) et 2h10 de jeu en huitièmes de finale sur l'ocre portugais. Pour une place dans le dernier carré, il sera opposé à l'Argentin Sebastian Baez, vainqueur un peu surprise du Croate Marin Cilic, tête de série numéro 3 (1-6, 6-1, 6-4).
ATP Gstaad
Gasquet éliminé, Berrettini rassuré
21/07/2022 À 15:39
S'il n'a pas été semblé aussi à l'aise que lors de son 1er tour, Richard Gasquet s'est battu. Et à force de s'accrocher, il a été récompensé et a fini par prendre le dessus. Rien ne fut facile jeudi face au spécialiste bolivien de la terre battue Hugo Dellien qui a imposé dès les premières frappes de balle un combat physique pour user son adversaire. Mais Gasquet n'a jamais baissé la tête et sa supériorité technique a fait la différence.

Quatre revers gagnants dans le tie-break

Embarqué dans de longs échanges en fond de court, notamment dans la diagonale revers, le Biterrois a accusé à deux reprises un break de retard dans le premier set (2-4, puis 3-5), refaisant à chaque fois son retard dans la foulée. Et dans le tie-break, il a lâché les chevaux pour passer devant, décochant pas moins de quatre revers long de ligne gagnants dont il a le secret. C'est d'ailleurs sur ce coup signature qu'il a empoché ce premier acte acharné qui aura duré pas moins d'une heure et 13 minutes.
Gasquet a enfoncé le clou dans la foulée (7-6, 2-0), et si Dellien a su refaire son retard immédiatement, c'était le chant du signe. Plus solide, plus constant et plus précis quand il a eu l'opportunité de rentrer dans le court, le Français s'est adjugé les quatre derniers jeux pour se sortir de ce qui aurait pu être un bourbier. En progrès sur le plan physique par rapport au tout début de saison, il est en train de rebâtir une confiance intéressante.
Wimbledon
Gasquet prend la porte, terminus pour les Bleus chez les messieurs
02/07/2022 À 14:05
Wimbledon
A 36 ans, Gasquet reverdit
30/06/2022 À 12:37