La cote des engagés

  • 5 étoiles : Novak Djokovic, Daniil Medvedev
  • 4 étoiles : Alexander Zverev
  • 3 étoiles : Stefanos Tsitsipas
  • 2 étoiles : Matteo Berrettini, Hubert Hurkacz
  • 1 étoile : Andrey Rublev, Casper Ruud
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
ATP Finals
Djokovic indébordable, Berrettini et Tsitsipas as du passing : Le Top 5 du Masters
22/11/2021 À 14:53

Novak Djokovic : 5 étoiles

  • Pays : Serbie
  • Age : 34 ans
  • Classement ATP : Numéro 1 mondial
  • Masters 2020 : Demi-finale
  • Meilleur résultat : Victoires en 2008, 2012, 2013, 2014 et 2015
Comme il l'a encore prouvé à Bercy, lorsqu'il est engagé dans un tournoi, Novak Djokovic en est par essence le favori. Peu importe le temps qui passe et ses 34 printemps, quand il est à 100 % de ses moyens physiques, le Serbe est toujours dominateur, et même dans des proportions assez remarquables au meilleur des cinq sets puisqu'il ne lui a manqué qu'une victoire pour accomplir une prouesse, le Grand Chelem. Sur le format court néanmoins, le numéro 1 mondial a désormais moins de marge et il ne s'est plus imposé dans le tournoi des Maîtres depuis six ans.

"Finir 7 fois à la place de n°1 mondial ressemble au plus grand record de la carrière de Djokovic"

Mais lors des éditions précédentes, il s'y présentait souvent fatigué par une saison éreintante. En s'accordant quasiment deux mois pour récupérer et se préparer entre la finale de l'US Open et le Rolex Paris Masters, il a refait le plein d'énergie et de fraîcheur physique. Sans oublier la motivation supplémentaire que représente la perspective d'égaler le record de 6 titres dans l'épreuve de Roger Federer pour un joueur qui désire par-dessus tout marquer l'Histoire de son sport. Pour sa 14e participation (record des participants évidemment), le tirage au sort lui a peut-être donné d'ailleurs un coup de main dans cette perspective avec une poule peut-être plus abordable pour se mettre en route.

Daniil Medvedev : 5 étoiles

  • Pays : Russie
  • Age : 25 ans
  • Classement ATP : Numéro 2 mondial
  • Masters 2020 : Victoire
  • Meilleur résultat : Victoire en 2020
Tenant du titre, Daniil Medvedev a confirmé cette saison qu'il avait changé de dimension. Avec notamment deux finales en Majeurs dont, surtout, un sacre à Flushing Meadows qui a brisé le rêve de Grand Chelem de Djokovic, le Russe s'est désormais affirmé comme le rival le plus sérieux de la légende serbe. Sur dur, il peut le regarder dans le blanc des yeux. Il est même devenu la référence récente en indoor avec un doublé Bercy-Masters en 2020 et une nouvelle finale du Rolex Paris Masters la semaine dernière, gagnant 19 de ses 21 derniers matches en salle.

Un classique, le match Djokovic-Medvedev ? "Le terme est un peu fort pour l'illustrer comme ça"

Certes, Medvedev a cédé voici quelques jours face à Djokovic, finalement renversé par la stratégie offensive adverse, payant peut-être aussi un petit manque de fraîcheur en fin de match. Mais cette finale s'est jouée sur des détails : très proche du débreak en fin de deuxième set, il n'était pas loin de s'imposer à nouveau. Les conditions de jeu lentes parisiennes l'ont aussi privé de davantage de points gratuits au service, une tendance qui pourrait s'inverser selon la surface et les balles utilisées à Turin. Le voir défier le numéro 1 mondial en finale à nouveau ne serait en tout cas pas surprenant.

Alexander Zverev : 4 étoiles

  • Pays : Allemagne
  • Age : 24 ans
  • Classement ATP : Numéro 3 mondial
  • Masters 2020 : Eliminé en poule
  • Meilleur résultat : Victoire en 2018
L'air de rien, Alexander Zverev commence à avoir ses petites habitudes au Masters. L'Allemand, dont la précocité est souvent oubliée, est au rendez-vous des cadors de la saison pour la 5e fois consécutive, ce qui fait de lui le deuxième joueur le plus expérimenté de ce plateau (certes loin derrière Djokovic). Comme les deux meilleurs joueurs du monde, il a déjà gagné l'épreuve, ce qui fait de lui un candidat naturel et crédible à la victoire, d'autant qu'il a retrouvé le meilleur classement de sa carrière après le Rolex Paris Masters, sur la troisième marche du podium. Zverev semble surtout avoir changé de dimension en cette seconde partie de saison.

Une confiance au zénith et une 8e victoire de suite : Zverev a mis Ruud au pas

Depuis les Jeux de Tokyo, il a gagné 28 de ses 31 derniers matches (en comptant son simple en Laver Cup, sinon 27 sur 30), compte 5 titres cette saison, comme Djokovic et Casper Ruud, et 55 victoires, un record partagé avec Stefanos Tsitsipas. Le champion olympique a indéniablement franchi un cap et cette nouvelle assurance le rend de plus en plus redoutable, notamment au service, une qualité appréciable en indoor. Reste que deux ses trois dernières défaites ont eu lieu face à Djokovic (US Open) et Medvedev (Rolex Paris Masters) qu'il retrouvera dès la phase de poules. Fatigué à Bercy, ces quelques jours de repos lui auront peut-être fait du bien pour défier ses rivaux russe et serbe.

Stefanos Tsitsipas : 3 étoiles

  • Pays : Grèce
  • Age : 23 ans
  • Classement ATP : Numéro 4 mondial
  • Masters 2020 : Eliminé en poule
  • Meilleur résultat : Victoire en 2019
C'est l'un des grands points d'interrogation de ce Masters. Dans quel état de forme Stefanos Tsitsipas se présentera-t-il sur le court du Pala Alpitour ? Contraint à l'abandon à Bercy après six petits jeux lors de son entrée en lice face à Alexei Popyrin, le Grec a tenu à rassurer avant le rendez-vous turinois. S'il la ressent encore un peu, sa douleur au coude droit serait beaucoup moins aiguë désormais et il devrait tenir sa place. Reste à savoir s'il pourra exploiter 100 % de son potentiel physique, ce qui semble pour le moins sujet à caution. En pleine forme, le Grec avait remporté l'épreuve dès sa première participation il y a deux ans.

Touché au coude droit, Tsitsipas n'aura tenu que six jeux : revivez son abandon

Coup d'essai, coup de maître pour ainsi dire, et rien que pour cette raison, l'écarter de la liste des prétendants serait bien présomptueux. Mais ses chances de succès semblent bien moins importantes que celles des autres anciens vainqueurs, notamment en raison de sa dynamique de fin de saison. S'il a eu de bons résultats en Masters 1000 cet été (demies à Toronto et Indian Wells), son échec au 3e tour de l'US Open (sans oublier celui dès le 1er tour de Wimbledon) a marqué une dernière ligne droite plus difficile. Sur la corde raide, il semble accuser le coup physiquement après un printemps terrien de très haut niveau (victoire à Monte-Carlo et finale à Roland-Garros).

Matteo Berrettini : 2 étoiles

  • Pays : Italie
  • Age : 25 ans
  • Classement ATP : Numéro 7 mondial
  • Masters 2020 : Néant
  • Meilleur résultat : Eliminé en poule en 2019
Deux ans après sa première participation, Matteo Berrettini est donc de retour dans le tournoi des Maîtres. Et l'Italien a pris du galon. Cette saison 2021 marque une étape importante pour lui, qui a ainsi disputé sa première finale de Grand Chelem à Wimbledon. Installé dans le Top 10 depuis octobre 2019, il est de plus en plus à l'aise dans ce statut et l'assume en Majeurs, avec deux quarts de finale par ailleurs cette année à Roland-Garros et l'US Open. A chaque fois, ses ambitions auront d'ailleurs été contrariées par un homme : Novak Djokovic.

Matteo Berrettini lors du tournoi de Vienne en 2021

Crédit: Getty Images

Mais depuis le mois d'août, Berrettini est clairement en perte de vitesse. A Flushing, son quart cachait déjà un tournoi moyen en termes de niveau de jeu. Depuis, il a été éliminé dès le 3e tour à Indian Wells par Taylor Fritz et en quart de finale à Vienne par Carlos Alcaraz dans un duel, certes, de toute beauté. L'Italien, qui souffrait un peu physiquement, a préféré faire l'impasse sur Bercy pour aborder dans les meilleures conditions possibles le Masters. Sur le dur indoor de Turin, il bénéficiera du soutien du public et avec sa puissance au service et en fond de court, il pourrait faire des dégâts. Un outsider à surveiller de près.

Hubert Hurkacz : 2 étoiles

  • Pays : Pologne
  • Age : 24 ans
  • Classement ATP : Numéro 9 mondial
  • Masters 2020 : Néant
  • Meilleur résultat : Néant
C'est l'un des deux petits nouveaux de cette édition 2021. Pour la première fois de sa carrière, le timide et flegmatique Hubert Hurkacz a l'honneur de s'inviter à la table des grands. Et il faut dire qu'il ne l'a pas volé. Alors qu'il n'était que 34e mondial en début de saison, le Polonais a changé de dimension d'abord en allant chercher son premier Masters 1000 à Miami en mars. Mais surtout en se qualifiant pour sa première demi-finale en Grand Chelem à Wimbledon, battant au passage son idole de jeunesse Roger Federer (certes diminué) et son aura en quart, sur le Centre Court.

Un sprint effréné et une remise soyeuse : Hurkacz a laissé Djokovic interdit

Redoutable au service, il fait partie de ces grands (1,96m) qui n'ont plus de failles dans leurs déplacements, à l'image des Medvedev et autres Zverev. Pour se qualifier pour ce Masters, Hurkacz a réalisé une excellente fin de saison, marquée par de belles performances en indoor avec un titre en France et une demi-finale lors du Rolex Paris Masters au cours de laquelle il a fait trembler Djokovic. Mais dans un groupe rouge très relevé avec Medvedev, Zverev et Berrettini, la qualification s'annonce tout de même difficile à aller chercher, qui plus est pour sa première participation. Mais ses rivaux auraient bien tort de le sous-estimer.

Andrey Rublev : 1 étoile

  • Pays : Russie
  • Age : 24 ans
  • Classement ATP : Numéro 5 mondial
  • Masters 2020 : Eliminé en poule
  • Meilleur résultat : Eliminé en poule en 2020
Depuis deux ans, il s'est fait une place dans le gotha du tennis mondial. Et Andrey Rublev l'a méritée, à tel point qu'il fait désormais partie du Top 5 mondial. S'il n'a toujours pas éclaté son plafond de verre en Grand Chelem avec un nouveau quart de finale atteint lors de l'Open d'Australie en début de saison, le Russe a encore progressé au meilleur des trois sets avec deux finales de Masters 1000 atteintes à Monte-Carlo et Cincinnati en 2021. Sa régularité au plus haut niveau semaine après semaine en fait incontestablement une valeur sûre.

Face à Rublev, Fritz a confirmé sa grande forme du moment : le résumé de sa victoire

Mais pour sa deuxième participation, peut-il faire un gros coup au Masters ? Le doute est permis, même s'il a décroché son seul titre de l'année à Rotterdam sur… dur indoor. Car Rublev souffre indéniablement en cette fin de saison. Un peu comme Tsitsipas, il ne semble pas loin du burn-out et a perdu quatre de ses six derniers matches, dont deux défaites d'entrée en tournois à Moscou devant son public face à Adrian Mannarino, et à Bercy contre Taylor Fritz. Jamais aussi fort que lorsqu'il peut s'engager pleinement dans chaque frappe, pourra-t-il déployer suffisamment d'énergie et d'intensité pour être une véritable menace ? C'est toute la question.

Casper Ruud : 1 étoile

  • Pays : Norvège
  • Age : 22 ans
  • Classement ATP : Numéro 8 mondial
  • Masters 2020 : Néant
  • Meilleur résultat : Néant
C'est peut-être l'invité le plus inattendu de cette édition 2021. S'il partait d'un peu moins loin que Hubert Hurkacz au classement en début d'année (27e), Casper Ruud ne disposait pas des mêmes armes physiques (taille et puissance) que le Polonais pour faire son trou. L'imaginer au Masters en janvier, c'était faire un pari bien osé, et pourtant le Norvégien est là et bien là. Pour y parvenir, il a notamment fait le plein sur terre battue où il a décroché 4 de ses 5 titres de l'année, dont trois de suite cet été à Bastad, Gstaad et Kitzbühel, et atteint deux demies en Masters 1000 à Monte-Carlo et Madrid.

Une confiance au zénith et une 8e victoire de suite : Zverev a mis Ruud au pas

Son tropisme terrien lui a valu les moqueries de Nick Kyrgios, mais Ruud a répondu de la plus belle des manières sur dur cet automne avec un sacre à Delray Beach et des performances solides sur dur indoor à Vienne et Bercy. Sa rigueur et ses progrès dans le jeu vers l'avant ont fait de lui une menace pour la plupart des joueurs du circuit. Mais de là à l'imaginer faire des ravages dans cet ultime tournoi d'élite, il y a un pas difficile à franchir. Après tout, Ruud n'a été sacré jusqu'ici qu'en ATP 250 et ne compte pour meilleur résultat en Grand Chelem qu'un huitième de finale à l'Open d'Australie à son actif. Le décalage pour envisager le sacre à Turin semble bien trop grand, ce serait une immense sensation.
ATP Finals
Zverev, un service qui fait trembler ses adversaires : les stats à retenir du Masters
21/11/2021 À 23:37
ATP Finals
Djokovic ne dramatise pas : "Ça reste une année phénoménale"
21/11/2021 À 21:57