C'est la grande tendance du moment et le tennis s'en serait bien passé. Bien des joueurs ont du mal à maîtriser leurs nerfs sur le court et se servent de leur raquette pour se défouler, à l'image d'Alexander Zverev à Acapulco, Nick Kyrgios à Indian Wells ou encore Jenson Brooksby à Miami. Les trois cas sont toutefois bien différents en termes d'intentionnalité du geste ou de conséquences, et après celui de l'Allemand, l'ATP a passé en revue celui de l'Australien.
Pour rappel, lors de son quart de finale californien contre Rafael Nadal, Nick Kyrgios avait écopé d'un point de pénalité et perdu le premier set après un "warning" pour obscénité verbale audible. Très nerveux lors de ce match de grande qualité et à haute intensité, il avait à nouveau pété les plombs juste après sa défaite (7-6, 5-7, 6-4), jetant fortement sa raquette au sol. Cette dernière, après un rebond impressionnant, avait failli toucher un ramasseur de balle qui avait vite baissé la tête pour l'éviter. Après s'être excusé personnellement, l'Aussie avait offert une raquette à l'intéressé le lendemain.
ATP Indian Wells
Carton plein d’Alcaraz, Nadal cinq ans après… Jeu, Set et Maths spécial Indian Wells
21/03/2022 À 10:46

L'ATP critiquée pour son laxisme

Après analyse des faits, l'ATP a décidé d'infliger en tout 25 000 dollars d'amende (environ 22 700 euros) à Kyrgios répartis comme suit : 5 000 pour son langage fleuri et 20 000 pour sa conduite anti-sportive, ce qui est le maximum prévu par le règlement pour une infraction, à savoir le jet de raquette incontrôlé.
Avec la répétition de ce genre d'incidents, de nombreux observateurs, anciens joueurs et mêmes acteurs du circuit (comme Rafael Nadal) appellent néanmoins à des sanctions plus lourdes et dissuasives comme des disqualifications voire des suspensions. Coupable d'avoir failli blesser l'arbitre de chaise après une défaite en double à Acapulco, Alexander Zverev, dont la volonté d'intimider physiquement l'intéressé pouvait être avancée, avait perdu son "prize money" (31 570 dollars) écopé de 40 000 dollars d'amende, d'une disqualification et de 8 semaines de suspension avec sursis avec un an de mise à l'épreuve.

Deux mois sans jouer et 25000 dollars d'amende avec sursis: fallait-il sanctionner Zverev davantage?

ATP Indian Wells
Nadal était diminué : "J'ai du mal à respirer"
21/03/2022 À 07:39
ATP Indian Wells
"Une douleur atroce" : Fritz, de la peur du forfait au bonheur du sacre
21/03/2022 À 07:20