Getty Images

ATP Marseille - Humbert : "J’étais prêt"

Humbert : "J’étais prêt"

Le 21/02/2019 à 20:56Mis à jour Le 21/02/2019 à 21:21

ATP MARSEILLE - Vainqueur du Croate Borna Coric, 13e joueur mondial et tête de série numéro 2 du tournoi, en huitièmes de finale (6-3, 6-3), le Français Ugo Humbert a expliqué à la presse avoir su bien "préparer son match" tout en insistant sur l'importance de "rester calme" pour la suite du tournoi.

C’est un homme heureux mais toujours concentré et réfléchi qui s’est montré face à la presse ce jeudi soir après sa victoire détonante face à la tête de série n°2 du tournoi, Borna Coric, en huitièmes de finale du tournoi ATP de Marseille (6-3, 6-3). Une victoire peu anodine pour Ugo Humbert, la première victoire de sa carrière sur un membre du top 20, mais qu’importe, le Français s’est simplement satisfait du devoir bien fait.

"C’est la première fois que je jouais un joueur aussi bien classé. J’ai bien préparé mon match. J’étais prêt, a déclaré le jeune Français de 20 ans. J’ai réussi à rester calme dans les moments importants, à serrer le jeu. La clé, c’était de prendre la balle tôt et j’ai réussi à le faire. Il y avait du niveau, du contenu. Sans surjouer, donc c’est hyper positif."

" J’étais fort, c’est tout "

Et c’est sans doute le fait le plus important de son match : avoir su garder ses nerfs. A 4-3 dans le second set, mené 0-30 sur son service, Humbert n’a jamais paniqué à l’idée de conclure la rencontre : "J’ai bien géré les moments importants. Il faut regarder ce qu’il s’est passé après : j’ai bien servi. J’étais fort, c’est tout", a-t-il reconnu.

Désormais, pour la première fois en quarts de finale d'un tournoi ATP, le Français n’affrontera pas Fernando Verdasco mais le qualifié Matthias Bachinger, tombeur de l’Espagnol un peu plus tôt (6-4, 6-3). De quoi voir l’avenir du tournoi avec optimisme, non ? "Oui c’est très intéressant, a-t-il admis. Encore un jeu différent. Je m’attends à un match difficile parce que c’est un joueur très dangereux et très agressif comme il l’a montré aujourd’hui contre Verdasco. Il frappe très fort, il sert bien. Je vais devoir préparer le match sérieusement comme aujourd’hui. C’est pas gagné."

Et la recette, comme il l’a montré ce jeudi soir, Humbert la connaît. "Il ne faut pas être euphorique, c’est important de rester calme, le tournoi n’est pas fini. On fera le compte à la fin de la semaine", a-t-il prêché.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0