Getty Images

ATP Marseille : Le scaphoïde "touché mais pas cassé", Monfils espère reprendre dès Dubaï

Monfils : "J'espère reprendre rapidement parce que le goût de la victoire, c'est bon"

Le 19/02/2019 à 18:20Mis à jour Le 19/02/2019 à 18:23

ATP MARSEILLE - Après avoir annoncé son forfait mardi pour l'Open 13, Gaël Monfils s'en est expliqué, donnant quelques détails supplémentaires sur l'état de son poignet gauche. Bien que prudent, le Parisien se veut relativement positif quant à une reprise rapide de la compétition, peut-être même dès la semaine prochaine à Dubaï.

Vous venez d'annoncer votre forfait pour l'Open 13, quelle en est la raison ?

Gaël Monfils : Malheureusement, je ne vais pas pouvoir jouer cette année. Je me suis fait mal au poignet à Rotterdam. J'ai joué avec un strap toute la semaine, en prenant beaucoup de médicaments. Hier (lundi), j'ai fait des examens qui ne me laissent pas d'autre choix que de prendre un peu de repos.

Est-ce que c'est une blessure consécutive à votre chute en début de semaine ?

G. M. : C'est exactement ça. J'ai fait une chute contre David Goffin au premier tour et je me suis fait mal au poignet. D'ailleurs, pas mal de spectateurs ont rigolé parce que j'ai joué pas mal de jeux en revers à une main pour attendre un petit peu que ça passe. Je me suis strappé, j'ai réussi à gagner avec beaucoup de réussite. Le tournoi a continué avec des douleurs maîtrisées avec des anti-inflammatoires et beaucoup de soins. Une belle semaine s'en est suivie, mais j'ai fait des examens beaucoup plus précis, et pour que cette douleur disparaisse, il faut que je me repose absolument.

Vidéo - Monfils a lourdement chuté sur son poignet

01:15

Vous devez être déçu de ne pas pouvoir jouer devant un public qui vous adore après avoir remporté le titre à Rotterdam…

G. M. : C'est vraiment dommage. C'est un tournoi que j'aime énormément et j'adore jouer en France. J'ai des super souvenirs à Marseille, j'arrivais avec beaucoup de confiance et j'aurais bien voulu gagner ce tournoi que je n'ai pas encore à mon palmarès. Je suis un peu déçu pour ça.

Est-ce un petit coup d'arrêt pour vous après ce huitième titre conquis aux Pays-Bas ?

G. M. : Oui, on aime bien enchaîner quand on gagne, c'est important pour la confiance. On ne gagne pas souvent en tennis malheureusement. C'est un coup d'arrêt, c'est sûr, et j'espère qu'il ne sera pas trop long. J'espère pouvoir reprendre le plus rapidement possible parce que le goût de la victoire, c'est bon.

Vidéo - Di Pasquale: "Malgré sa blessure au poignet, Monfils fera une grande saison 2019"

02:49

De combien de temps pensez-vous avoir besoin avant de rejouer ?

G. M. : J'aime bien dire "quelques jours", comme ça, ça reste un peu évasif. Dans quelques jours, en fin de semaine, je vais réessayer de faire des revers et j'espère que ça ira un petit peu mieux. Je peux m'entraîner presque normalement, sauf en revers. Et si ce n'est pas en fin de semaine, j'espère quelques jours après et que ce ne sera pas quelques semaines.

Vous pourriez donc retrouver la compétition à Indian Wells ?

G. M. : Si possible avant ! S'il n'y a pas de douleur, pourquoi pas dès Dubaï la semaine prochaine. J'essaie d'être super optimiste. Si possible à Dubaï, et sinon j'espère à Indian Wells.

Donc ce n'est pas une blessure très grave ?

G. M. : On ne sait jamais. On dit ça et si ça se trouve, je ne reprendrai qu'à Miami ou à Monaco… Le scaphoïde est touché mais n'est pas cassé. Ce sont des jours de traitement avec mon ostéo et le docteur. J'espère que je ne serai pas obligé de faire une infiltration. Mais mon objectif, c'est de reprendre le plus vite possible pour entretenir cette dynamique positive.

Propos issus d'une interview avec l'Open 13 Provence

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0