Getty Images

ATP Marseille : Ugo Humbert domine Borna Coric (6-3, 6-3), 13e joueur mondial

Humbert, c'est du sérieux

Le 21/02/2019 à 17:04Mis à jour Le 21/02/2019 à 17:55

ATP MARSEILLE - Ugo Humbert continue à impressionner dans la cité phocéenne. Le jeune Français a réalisé un superbe exploit en s'offrant le Croate Borna Coric, 13e joueur mondial et tête de série numéro 2 du tournoi, en deux sets maîtrisés (6-3, 6-3). Il s'agit de la première victoire de sa carrière sur un membre du top 20. Il affrontera le qualifié Matthias Bachinger en quarts de finale.

Ugo Humbert a franchi un nouveau cap. Pour la première fois de sa carrière, le Français de 20 ans a dominé jeudi un membre du top 20 mondial. Très solide, il a pris le dessus en deux sets (6-3, 6-3) et 1h20 de jeu sur le Croate Borna Coric, 13e au classement ATP, qui effectuait à Marseille sa reprise près d'un mois après sa défaite en huitièmes de finale de l'Open d'Australie contre un autre Français, Lucas Pouille. Pour la première fois en quarts de finale d'un tournoi ATP, Humbert a une belle opportunité de poursuivre son aventure phocéenne puisqu'il affrontera la qualifié allemand Matthias Bachinger, tombeur de Fernando Verdasco.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Ugo Humbert n'a pas retenu ses coups. Le jeune tricolore a joué sans complexes du premier au dernier point au Palais des Sports de Marseille pour l'emporter sans contestation contre un Borna Coric en manque de rythme pour sa reprise tennistique. Face au Croate, pourtant l'un des meilleurs relanceurs du circuit, il n'a pas concédé le moindre break, s'appuyant notamment sur une qualité de première balle assez impressionnante.

Humbert a dominé dans tous les secteurs

La performance du Français ne s'est pas limitée à la solidité de son engagement. A la relance, il a mis une pression de tous les instants sur son adversaire, contraint d'écarter trois occasions de break d'entrée. Humbert a insisté et en a été récompensé lors du jeu de service suivant de Coric qu'il est allé chercher au filet (3-1). Il a ensuite tenu son avantage jusqu'au bout de la manche (6-3), écartant une balle de debreak avec sang-froid grâce à un ace.

Bien aidé par les nombreuses fautes du Croate principalement côté coup droit, Humbert a eu l'immense mérite de ne pas s'en contenter et de continuer à se montrer agressif pour aller chercher un nouveau break en début de deuxième set (2-1). Offensif notamment grâce à son coup droit de gaucher très performant, il a su aussi admirablement bien tenir la bataille du fond du court, faisant craquer son adversaire à de nombreuses reprises.

Luxe suprême, le tricolore s'est même permis de conclure sur l'engagement adverse. La tête sur les épaules, il a simplement donné rendez-vous au lendemain au public marseillais. Vendredi, il partira cette fois favori de son quart de finale contre Matthias Bachinger, 143e joueur mondial, sur son petit nuage lui aussi, puisqu'il a fait tomber Fernando Verdasco. En début de semaine, Jean-François Caujolle a rapidement déchanté après le forfait de Gaël Monfils et l'élimination précoce de Jo-Wilfried Tsonga. Gageons que le directeur de l'Open 13 Provence a retrouvé le sourire.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0