Getty Images

Ce 18e titre, Tsonga est vraiment allé le chercher

Ce 18e titre, Tsonga est vraiment allé le chercher

Le 22/09/2019 à 18:34Mis à jour Le 23/09/2019 à 01:34

ATP METZ - Jo-Wilfried Tsonga a dû batailler, mais il tient son 4e titre à l'Open de Moselle. Face à un Aljaz Bedene très solide, le Manceau a dû serrer le jeu pour s'imposer en trois sets en finale (6-7, 7-6, 6-3) après une bataille de 2h47. C'est le 18e titre de sa carrière. Il va lui permettre de revenir parmi les 40 premiers mondiaux au classement ATP.

Celle-là, Jo-Wilfried Tsonga ne l'aura pas volée ! Opposé au Slovène Aljaz Bedene en finale de l'Open de Moselle, le Manceau s'est imposé en trois sets (6-7, 7-6, 6-3) et près de trois heures de jeu, dimanche. Une victoire au forceps pour le Français de 34 ans qui décroche son quatrième titre en terre lorraine après ceux acquis en 2011, 2012 et 2015. C'est également le 18e titre de sa carrière, le 13e en indoor.

Après une tournée américaine assez décevante, Jo-Wilfried Tsonga a retrouvé des couleurs à Metz. Dans un tournoi qu'il affectionne particulièrement, le Sarthois a confirmé son regain de forme après sa victoire dans le Challenger de Cassis la semaine précédente. Tout n'a pourtant pas été simple au cours de cette finale. Car, en face, Aljaz Bedene était sur un petit nuage depuis le début de la semaine.

Retour dans les 40

Le Slovène, 76e joueur mondial, se présentait devant le Français avec une insolente réussite au service avec presque 92% de points gagnés derrière sa première balle depuis sur l'ensemble du tournoi contre 83% pour Tsonga. Dans ce duel de serveurs, c'est pourtant Bedene qui a concédé la première balle de break dans la première manche, vite effacée par un ace. Mais, malgré trois jeux blancs du Français, c'est bien le Slovène qui a remporté le set après un tie break où il a mené de bout en bout en faisant la différence d'entrée (4-0, puis 7-4).

Dominateur dans l'échange et imperturbable, Bedene semblait alors se frayer un chemin vers son premier titre en carrière sur le circuit ATP, pour sa quatrième tentative. Mais, sa chance est peut-être passée lorsque Tsonga a servi un ace sur balle de break à 4-3 pour le Slovène. Derrière, le Français a gardé cette âme de bagarreur qui le caractérise et s'est finalement imposé, lui aussi, au tie break de la seconde manche (7-4).

Un véritable coup sur la tête du Slovène puisqu'à partir de 5-4 dans le tie break, il a perdu 16 points consécutifs. Un trou d'air qui a propulsé Jo-Wilfried Tsonga à 3-0 dans la troisième manche. Le Manceau, beaucoup plus incisif avec son coup droit, ne s'est ensuite pas fait prier pour conclure le match et s'offrir le droit de soulever le 18e trophée de sa carrière. Grâce à ce deuxième titre de la saison après celui décroché à Montpellier, il fera son retour dans le Top 40 lundi (39e) en dépassant Richard Gasquet. Son meilleur classement depuis mai 2018.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0