C'est ce qui s'appelle saisir sa chance. En l'absence des trois monstres du circuit et de Dominic Thiem, il y avait des places à prendre pour aller loin dans le premier Masters 1000 de l'année et Jannik Sinner ne s'en est pas privé. A 19 ans, l'Italien confirme qu'il est l'une des forces montantes du circuit et découvrira le dernier carré d'un tournoi de cette prestigieuse catégorie à Miami. Mercredi, dans un duel de novices en quart, il a su un peu mieux gérer sa nervosité que son adversaire, le fantasque et talentueux Alexander Bublik, qu'il a finalement battu en deux sets (7-6, 6-4) et 1h41 de jeu. Pour aller plus loin encore, il pourrait défier la tête de série numéro 1 Daniil Medvedev si ce dernier se défait de Roberto Bautista Agut.
Le Hard Rock Stadium réussit décidément aux jeunes loups. Pour la deuxième édition du Masters 1000 floridien dans ce nouvel écrin, après les Canadiens Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov 2019, un nouveau joueur de moins de 20 ans s'est donc hissé en demi-finale. Et Jannik Sinner ne le doit qu'à lui-même et à son travail, quelques mois seulement après avoir fait sensation sur la terre battue de Roland-Garros où il avait joué son premier quart de finale en Grand Chelem. Mais ce ne fut pas une partie de plaisir, loin s'en faut. Visiblement tendu par l'enjeu, l'Italien a dû courir après le score lors des deux manches qu'il a fini par remporter.
ATP Londres
Murray expédie Paire pour son retour à la compétition
15/06/2021 À 13:34

Une victoire synonyme de Top 25 au classement

S'il a été magnifique dans la défaite, tout sourire au filet après la balle de match, Alexander Bublik a clairement raté le coche. Mieux entré dans la partie, tout aussi capable d'envoyer des missiles sidérants à la relance que de glisser de subtiles amorties, le Kazakhstanais a fait la pluie et le beau temps dans le premier set, servant pour virer en tête à 5-4. Mais au moment critique, cette insouciance désarmante l'a quitté, pour concéder le débreak au pire moment, puis dilapider un avantage de 4 points à 1 (double mini-break) dans le jeu décisif.
La première manche empochée, Sinner s'est mis en position d'enfoncer le clou, mais n'a pas concrétisé ses occasions d'entrée de second acte. Il n'en fallait pas plus à Bublik pour retrouver de l'inspiration et mener 3-1. Une embellie toutefois de courte durée, car en fond de court, malgré ses changements de rythme déstabilisants avec ses slices, le Kazakhstanais a fini par subir les coups de boutoir impressionnants de son adversaire.
S'il a beaucoup raté (30 fautes directes), Sinner a aussi fréquemment laissé sur place Bublik (36 coups gagnants dont 28 en coup droit) pour s'adjuger 5 des 6 derniers jeux de la partie. Le voilà assuré de faire son entrée dans le Top 25 la semaine prochaine. A ce rythme, il pourrait même viser beaucoup plus haut en fin de saison.

Mort de rire, Bublik demande la vitesse de son retour gagnant foudroyant

ATP Londres
Surprise : Sinner éliminé dès le premier tour au Queen's par le 309e mondial
14/06/2021 À 14:14
Roland-Garros
Solide comme un roc, Nadal recale à nouveau Sinner
07/06/2021 À 17:45