Andrey Rublev, 8e joueur mondial, s'est qualifié entre les gouttes de pluie tropicale pour les demi-finales du Masters 1000 de Miami, en battant jeudi soir l'accrocheur américain Sebastian Korda 7-5, 7-6 (9/7). Tête de série N.4, le Russe de 23 ans fait figure de favori dans le dernier carré du tournoi depuis l'élimination du Grec Stefanos Tsitsipas, 5e mondial, renversé plus tôt par Hubert Hurkacz (2-6, 6-3, 6-4).
Vendredi il affrontera d'ailleurs le Polonais pour une place en finale. L'autre demi-finale opposera l'Espagnol Roberto Bautista (12e mondial) à l'Italien Jannik Sinner (31e).
ATP Miami
Hurkacz : "J'espère pouvoir inspirer les jeunes en Pologne comme quand Iga a gagné Roland"
04/04/2021 À 22:29
Face à Korda, qui avait surpris au tour précédent l'Argentin Diego Schwartzman (9e mondial), Rublev a, comme le veut son tennis, lâché de grands coups puissants qui ont eu l'effet d'un travail de sape payant.
https://i.eurosport.com/2021/04/02/3021808.jpg

Korda poussé à la faute

Après deux interruptions par la pluie, il s'y est tout de même pris en deux temps pour empocher le premier set, car après avoir breaké pour mener 5-3, Korda a répliqué immédiatement en débreakant. Ce qui a bien énervé le Russe, qui a de nouveau mis sous pression son adversaire grâce à des retours fulgurants et payants pour boucler 7-5.
La seconde manche a d'abord confirmé l'ascendant pris par Rublev, toujours aussi agressif dans l'échange, notamment sur le revers de son adversaire, souvent poussé à la faute. Sanctionné de la perte de son service, mené 5-2, parti au vestiaire quelques minutes, semblant se plaindre d'une cuisse, Korda a pourtant trouvé les ressources de recoller à 5-5 en lâchant ses coups comme s'ils étaient les derniers.
Au tie-break, l'Américain de 20 ans a été encore entreprenant, sous les yeux de son père, Petr, ancien vainqueur de l'Open d'Australie en 1998. Mais Rublev, vainqueur du tournoi de Rotterdam début mars, a su conclure grâce à un ace, sur sa deuxième balle de match, plus péniblement qu'il ne le pensait sûrement, en 1h42.
ATP Miami
Hurkacz, machine à broyer des membres du Top 10
04/04/2021 À 20:47
ATP Miami
Malgré les éclairs de Sinner, Hurkacz est resté sur son nuage : le résume de la finale
04/04/2021 À 19:53