C’est le genre de match qu’il parvient souvent à gagner. Même en manque de sensations, Novak Djokovic trouve quasiment à chaque fois un moyen de s’en sortir. Mais ce jeudi, le Serbe n’a pas réussi à serrer le jeu, à faire preuve de cette froide efficacité quand les circonstances l’ont exigé. Au contraire, il est même apparu fébrile et a fini par céder face à un adversaire qu’il n’avait jamais affronté sur le circuit et dont la tactique l’a sérieusement enquiquiné sur le court.
Le contraste avec la démonstration de la veille contre Jannik Sinner était saisissant. Djokovic, d’ailleurs, ne se l’explique pas. "J'aurais pu et dû faire beaucoup, beaucoup mieux. Je ne veux rien retirer à la victoire d’Evans, mais de mon côté, je me suis vraiment très mal senti sur le court, c’était affreux. Rien n’a marché. Hier (mercredi), j’ai joué un vrai bon match. Aujourd’hui, ça a été complètement l’inverse. Pour être honnête, c’est probablement l’un des pires matches dont je me souvienne ces dernières années", a-t-il estimé après sa sortie de route inattendue.
ATP Monte-Carlo
Numéro 1 mondial à la Race, Stefanos Tsitsipas se met dans les pas des plus grands
19/04/2021 À 09:37

De la fébrilité et 45 fautes directes dans le vent : Djoko a vécu un jour sans contre Evans

Ses coups sont très imprévisibles et il a déréglé mon jeu
Le numéro 1 mondial n’avait donc pas besoin de l’avis des journalistes pour se montrer très critique vis-à-vis de lui-même et de sa prestation. Une statistique vaut mieux que mille développements pour illustrer son propos : connu pour sa régularité de métronome à l’échange, il a commis pas moins de 45 fautes directes et son revers, si précis habituellement, lui a fait cruellement défaut. C’est dire si les sensations n’étaient pas au rendez-vous, même si la météo ne l’a pas aidé. "Il y avait beaucoup, beaucoup de vent et il n'est pas facile de jouer dans ces conditions contre un joueur comme Evans qui vous fait beaucoup bouger. Ses coups sont très imprévisibles et il a déréglé mon jeu."
Evans, justement, avait bien préparé son coup. A coups de revers slicés, d’amorties et de montées au filet, il a fait preuve de beaucoup de lucidité et de solidité mentale pour tenir le fil de sa tactique. Sans complexe, il a tiré une motivation supplémentaire d’un avant-match qui l’a quelque peu agacé. "Il m’a fait attendre au vestiaire avant le début de la partie. C’était un petit peu agaçant. Et ça m’a donné une petite étincelle en plus", a déclaré le Britannique qui a en effet démarré la partie tambour battant avec un double break. Peut-être le numéro 1 mondial a-t-il connu une alerte physique qui expliquerait ce retard ? L'intéressé n'a pas souhaité s'attarder sur le sujet.

Novak Djokovic à Monte-Carlo en 2021

Crédit: Getty Images

Un jour sans, mais pas un drame : Roland est encore loin

Beau joueur, Djokovic a plutôt reconnu les mérites de son adversaire. "Il a plu et les courts sont assez humides. La balle rebondit particulièrement bas, surtout sur les slices. La terre battue est une surface spéciale. Si vous jouez contre quelqu'un de très talentueux, qui a une très bonne main, un bon toucher, il vous déstabilise en permanence. Evans a beaucoup de variété dans son jeu et il utilise le slice avec beaucoup d'efficacité. Il est rapide sur le court, il sert et monte à la volée, il a vraiment un jeu complet."
Pour la première fois défait cette année, Djokovic ne s’affole pas pour autant. "Evidemment, en sortant du court, je suis très déçu de la façon dont j'ai joué, de la façon dont je me suis senti sur le court. Mais la saison sur terre est longue, il reste plein de tournois pour m'améliorer. Je dois travailler en espérant être meilleur la semaine prochaine à Belgrade", a-t-il noté, fort à propos. D’ici Roland-Garros où il espère glaner un second trophée qui serait le 19e en Grand Chelem, il a plus d’un mois pour construire une nouvelle dynamique. Ce coup d’arrêt, bien que douloureux sur le moment, pourrait finalement être salvateur dans cette perspective.
ATP Monte-Carlo
Tsitsipas : "La saison sur terre battue ne pouvait pas mieux commencer"
18/04/2021 À 17:58
ATP Monte-Carlo
Henin : " Stefanos Tsitsipas a été chirugical"
18/04/2021 À 17:45