Il était parti pour tout écraser sur le Rocher. Et puis, l'accident. Désarmant et facile lors de ses deux premiers tours, Rafael Nadal a complètement perdu le fil face à Andrey Rublev, ce vendredi, en quart de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Défaillant dans plusieurs secteurs, l'Espagnol a quitté prématurément un tournoi qu'il a remporté 11 fois et qu'il lui a si souvent permis de monter en puissance avant Roland-Garros.
Alors qu'il n'avait plus joué de match officiel depuis son élimination en quarts à l'Open d'Australie en raison de problèmes de dos, le "Taureau de Manacor" comptait sur son retour dans l'un de ses jardins pour se rassurer sur le plan physique. Finalement, et même si cet aspect-là n'est probablement pas totalement dissociable, il pourrait quitter Monte-Carlo avec bien plus de doutes portant sur son jeu. Car inutile d'être sorti de Saint-Cyr pour comprendre comment Nadal a perdu son match : le N.3 mondial n'a pas été capable de mettre en place son service. Et l'a payé cher.

35 coups pour un revers gagnant somptueux : le combat magnifique entre Nadal et Rublev

Tennis
Nadal et Federer sortent du silence : "Le monde du tennis est uni pour Peng Shuai"
20/11/2021 À 16:44
"Mon service a été désastreux, a-t-il lui même concédé après le match. Combien de fois l'ai-je perdu ? Sept fois... c'est trop. Et quand on sert comme ça, tout devient différent. Ça a un impact sur le reste du jeu." Ce n'est pas son bourreau du jour qui va le contredire, lui qui a élevé son niveau d'agressivité pour profiter des défaillances de l'Espagnol et le repousser en fond de court. "On se focalise pour essayer de mieux servir et on pense moins à la manière dont il faut jouer l'échange, a analysé le joueur de 34 ans, qui faisait peut-être ici allusion à ses 36 fautes directes et à son revers d'une fébrilité rare dans sa raquette. Andrey mérite sa victoire, je savais qu'il jouait de manière très agressive. Inutile de se plaindre quand on n'est pas capable de mettre en place ce qu'on doit faire sur un court."
Pour lui, ça doit être incroyablement difficile de jouer avec cette pression
L'Espagnol s'est autoflagellé comme il lui arrive parfois de le faire après des matches ratés comme celui-ci. Ce qui est plus surprenant, en revanche, c'est qu'il l'ait aussi fait en pleine rencontre, à plusieurs reprises, pestant contre lui-même après quelques coups mal sentis. Faut-il en déduire que l'undécuple vainqueur du tournoi monégasque a également flanché mentalement, lui qui est habituellement d'un calme olympien dans ses temps faibles ?

Djokovic à 28 kg, Nadal à 25 kg, Mannarino à... 10 kg : Quelles tensions utilisent les joueurs ?

"Rafa" était en quête de certitudes et de confiance, et l'autre élimination surprise - celle de Djokovic - survenue la veille, couplée au forfait de Daniil Medvedev, lui avaient ouvert un boulevard vers un nouveau titre. "Pour lui, ça doit être incroyablement difficile de jouer avec cette pression de devoir toujours tout gagner, a tenu à souligner Rublev. Je suis sous le choc de voir le niveau auquel il peut évoluer malgré cette pression. C'est beaucoup plus facile de jouer quand on n'a rien à perdre."
Mais Nadal, lui, n'a mis des mots que sur ses insuffisances techniques : "Quand vous jouez contre un très bon joueur et que vous ne jouez pas bien, vous perdez, a-t-il martelé. C'est aussi simple que ça. C'est un cocktail mortel." Désormais, il mise sur les prochains tournois, à commencer par Barcelone - où il s'est également imposé onze fois - pour dissiper ce qui n'est encore qu'un accident. "J'ai perdu une occasion de bien commencer la saison sur terre", a-t-il regretté, un tantinet agacé. Ce n'est évidemment pas une bonne nouvelle pour lui. Mais quand on se souvient de ce qu'il a parfois été capable de réaliser à Roland-Garros, même après quelques ratés sur l'ocre, on se dit que ce n'est pas forcément une bonne nouvelle pour ses rivaux non plus.
ATP Finals
Encore renversant contre Rublev, Ruud s'offre le dernier sésame pour les demies
19/11/2021 À 15:42
ATP Finals
Djokovic n'avait pas de temps à perdre
17/11/2021 À 14:25