Le trophée ne sera pas soulevé par un Français cette année à Montpellier. Ugo Humbert espérait sûrement succéder à Gaël Monfils, mais vendredi soir l'obstacle était bien trop imposant pour lui. Roberto Bautista Agut, tête de série numéro 1 de cet Open Sud de France et 13e joueur mondial, l'a ainsi nettement dominé en deux sets (6-3, 6-3) et 1h15 de jeu sur le court Patrice Dominguez. L'Espagnol croisera le fer avec le qualifié allemand Peter Gojowczyk, 144e mondial et tombeur de Dennis Novak (6-4, 6-1), samedi en demi-finale.
Le défi était de taille et il était visiblement trop dur à relever pour Ugo Humbert. Miraculé au tour précédent - il avait sauvé trois balles de match pour se défaire du Néerlandais Tallon Griekspoor -, le Messin était encore trop loin de son tout meilleur niveau, vu à Bercy notamment l'automne dernier, pour espérer quoi que ce soit face à une mécanique de précision comme Roberto Bautista Agut. Enfermé dans des échanges en cadence, il n'a pu changer de rythme que bien trop rarement.
ATP Monte-Carlo
Andrey Rublev vient à bout de Roberto Bautista
15/04/2021 À 09:35

Bautista Agut a hypnotisé Humbert en fond de court

Finalement, Humbert y aura peut-être vraiment cru pendant... deux jeux. Les deux premiers de ce match qu'il a entamé tambour battant. D'abord par un service gagné blanc, puis un break, en exploitant les balles courtes adverses pour accélérer en coup droit long de ligne. Le problème pour le Français, c'est qu'il n'a pas su le confirmer, notamment à cause d'un revers grippé qui a été son talon d'Achille pour le reste de la partie. En débreakant immédiatement après une belle course vers l'avant sur une volée amortie et un passing gagnant, Bautista Agut ne le savait peut-être pas, mais il avait fait le plus dur.
Rapidement réglé à l'échange, l'Espagnol a imposé son rythme depuis sa ligne de fond, pilonnant le plus possible le revers adverse. Et dès qu'il l'a pu, il s'est décalé en coup droit pour accélérer aussi bien dans des zones décroisées que le long de la ligne. C'est d'ailleurs à la suite d'une séquence de ce type qu'il a breaké pour la 2e fois son adversaire et mis définitivement la main sur la match. De 2-3 à 6-3, 1-0, le 13e joueur mondial a enchaîné 5 jeux et mis la tête de Humbert sous l'eau.
Le Français, assez vite résigné, n'a jamais pu se sortir de ce schéma, même s'il a tenté par séquences de varier les trajectoires (à plat et bombées) et de lâcher les chevaux. Bautista Agut s'est montré, lui, d'une efficacité impressionnante, convertissant ses 4 balles de break et exploitant un pourcentage de premières balles trop moyen de son adversaire (55 %). Comme un symbole, c'est l'Espagnol, en contrôle total, qui est allé chercher sa demie d'un coup droit long de ligne gagnant agrémenté d'un "Vamos" sonore dans l'arène héraultaise vide. Triste semaine décidément pour les Bleus.
ATP Monte-Carlo
Humbert passe déjà à la trappe
12/04/2021 À 15:19
ATP Miami
Hurkacz, machine à broyer des membres du Top 10
04/04/2021 À 20:47