Tsitsipas termine 2018 en apothéose. Auteur d'une excellente saison sur le circuit ATP, le Grec a terminé sa deuxième année chez les professionnels par un sacre lors du Masters Next Gen, le Masters des moins de 21 ans ou moins. Auteur d'une superbe semaine à Milan, le 15e mondial a succédé au palmarès au Sud-coréen Hyeon Chung, titré lors de la première édition l'année dernière.

Malmené en demi-finale par le robuste Andrey Rublev, Tsitsipas a cette fois disposé de l'Australien Alex De Minaur (2-4, 4-1, 4-3 (7/3), 4-3(3) ), en finale. Mené au score par un adversaire volontaire, la tête de série n°1 du tournoi a terminé par renverser la situation et s'imposer en quatre manches et 1h40 de match.

ATP Hamburg
Tsitsipas retrouve le sourire et défiera Rublev en finale
IL Y A 13 HEURES

Tsitsipas a sorti une semaine parfaite

Tsitsipas, âgé de 20 ans et premier Grec vainqueur d'un tournoi ATP de l'histoire, à Stockholm au mois d'octobre dernier, a ainsi fait respecter son rang (15e mondial) face à l'Australien de 20 ans et 31e joueur mondial. Le tournoi Next Gen se dispute selon un format original, différent de celui pratiqué habituellement sur le circuit. Pour remporter cette édition, Tsitsipas a remporté toutes ses rencontres cette semaine. Un sacre qui en appelle d'autres, à un échelon supérieur.

"C'était un match fantastique. Je suis resté calme pour pouvoir remporter ce match. J'étais mentalement très fort et je l'ai montré lors du tie-break du dernier set", a expliqué le Grec, finaliste face à Rafael Nadal au Masters 1000 de Toronto. Menant 3-2 et 30/40 sur le service de l'Australien, il a été contraint au second jeu décisif après avoir manqué un coup droit, suivi d'un revers gagnant de De Minaur. Mais Tsitsipas n'a pas laissé passer sa 3e chance de conclure le match après 1h41.

Tsitsipas compte aussi un autre scalp à son jeune palmarès : il est seulement l'un des deux seuls joueurs à avoir battu Novak Djokovic, avec le jeune Russe Karen Khachanov, 22 ans, depuis le mois de juillet. "Je suis incroyablement reconnaissant de pouvoir jouer à Milan et devenir le second vainqueur du tournoi. C'est un moment très spécial et je crois pouvoir en tirer de la confiance afin de mieux jouer à l'avenir", a conclu Tsitsipas. L'avenir lui tend les bras.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(1270x188:1272x186)/origin-imgresizer.eurosport.com/2018/11/10/2459403.jpg
ATP Hamburg
Tsitsipas remet la marche avant, Auger-Aliassime s'arrête déjà
23/09/2020 À 14:46
Masters Rome
Surprise à Rome : Tsitsipas prend déjà la porte
16/09/2020 À 14:37