Getty Images

Milos Raonic sorti d'entrée par Kokkinakis

Raonic sorti d'entrée par Kokkinakis
Par Eurosport

Le 20/06/2017 à 15:18Mis à jour Le 20/06/2017 à 19:14

ATP QUEEN'S - Première grosse sensation sur le gazon londonien : Milos Raonic, finaliste au Queen's l'an dernier, a été éliminé dès le premier tour mardi par le jeune Australien Thanasi Kokkinakis. Une défaite en deux sets et deux tie-breaks : 7-6 (5), 7-6 (8). Kokkinakis sera opposé à Nicolas Mahut ou Daniil Medvedev en huitièmes de finale.

Milos Raonic était sans doute le deuxième meilleur joueur du monde sur gazon l'été dernier. Finaliste au Queen's puis à Wimbledon, il n'avait buté à chaque fois que face à Andy Murray. Cette année, sa campagne sur herbe démarre sur des bases nettement moins élevées puisqu'il s'est incliné dès son entrée en lice mardi au Queen's. Le Canadien a cédé en deux manches serrées (7-6, 7-6) à face à Thanasi Kokkinakis, que l'on n'avait pas vu à pareille fête depuis longtemps.

Grand espoir du tennis australien, Kokkinakis avait atteint la 69e place mondiale en juin 2015, à tout juste 19 ans. Mais il a ensuite vu sa carrière perturbée par une succession de blessures et il n'avait joué qu'un seul match sur le circuit principal en 22 mois ! Revenu à la compétition juste avant Roland-Garros avec un classement protégé qui lui permet de s'inscrire sur les tournois du Grand Chelem et certains tournois de son choix, il a remporté son premier match la semaine dernière à s'Hertogenbosch, contre Mikhail Youzhny.

" Maintenant, je vais essayer de regarder à nouveau devant moi"

Mais son succès sur Milos Raonic est évidemment d'un tout autre calibre. Retombé à la 698e place au classement ATP, le grand Australien (1,98m) a d'une certaine manière gagné contre le cours du jeu. Dans un match dépourvu de breaks, Kokkinakis a dû sauver pas moins de... neuf balles de break sur l'ensemble de la rencontre, quand Raonic, lui, n'en a concédé aucune. Le canonnier de l'Ontario s'est montré intraitable au service (18 aces, et seulement 14 points sur 72 sur sa mise en jeu !) mais il a mal négocié les deux jeux décisifs, ratant notamment trois balles de set dans la seconde manche.

"Pour moi, cette victoire signifie énormément", a confié le jeune Australien, vainqueur sous les yeux de son pote Nick Kyrgios, qui n'a pas ménagé ses encouragements. "J'ai été absent tellement longtemps... Maintenant, je vais essayer de regarder à nouveau devant moi, mais 22 mois, c'était brutal. Je prends semaine après semaine. J'ai une terrible envie de jouer et de gagner des matches", a-t-il ajouté. Sortir Raonic au Queen's, voilà plus qu'un bon départ...

0
0