Il aura certainement quelques regrets. Après son 3e tour à l'Open d'Australie et son quart de finale à Singapour, Adrian Mannarino n'a pas pu préserver sa bonne dynamique du moment pour son entrée en lice à Rotterdam, mardi. Il faut dire qu'il était opposé d'entrée à un joueur mieux classé que lui (30e alors que le Français est 36e à l'ATP) en la personne de Hubert Hurkacz. Ce dernier s'est imposé en deux manches (6-3, 7-6) et 1h45 de jeu, le temps passé sur le court donnant une plus fidèle image de l'empoignade indécise que le score brut. Le Polonais pourrait donc bien défier au 2e tour Stefanos Tsitsipas, si celui-ci se défait dans la soirée d'Egor Gerasimov.
Des regrets donc pour Mannarino, principalement parce que le gaucher a fait le break le premier dans chacune des deux manches. Mais à chaque fois, il n'a pas pu confirmer son avantage. Dans le premier set, Hurkacz a ainsi aligné 4 jeux de 1-2 à 5-2 après avoir perdu son service. Le grand Polonais, doté d'une première balle plus efficace et décisive (17 aces à 1), s'est aussi montré très à l'aise en défense face aux balles rasantes du Français.

Un formidable réflexe pour se tirer d'un mauvais pas : Mannarino a bluffé Hurkacz

ATP Rotterdam
Tsitsipas passe en deux sets serrés face à Gerasimov
02/03/2021 À 20:46

Humbert a payé sa fébrilité au(x) moment(s) de conclure

Mais c'est bien dans le second acte que Mannarino a vraiment laissé passer sa chance. En tête 4 jeux à 2, il a commis trop d'erreurs alors que son adversaire connaissait un coup de moins bien, et il a eu deux balles de set à 5-4 sur le service adverse, sans parvenir à les convertir. Enfin, dans le tie-break, il a sauvé 4 balles de match avec la manière à 6 points à 2 contre lui, avant de céder dans la foulée alors qu'il avait sûrement instillé le doute dans l'esprit adverse. D'un ultime ace extérieur, Hurkacz a scellé l'affaire finalement logiquement car quand il l'a fallu, c'est bien lui qui s'est montré le plus entreprenant.

Chardy sauve deux balles de match pour renverser Humbert

Et si Mannarino peut ressasser les occasions perdues, que dire alors d'Ugo Humbert ? Opposé à son compatriote Jérémy Chardy, le Français le mieux classé du tableau a fini par se prendre les pieds dans le tapis alors qu'il avait toutes les cartes en main pour passer au tour suivant. Le Messin a servi pour le match dans les deuxième et troisième sets, a obtenu deux balles de match sur le service adverse, mais n'a pas su conclure. Il a finalement été renversé (4-6, 7-6, 7-6) après 2h47 de lutte. Seul Français encore en lice, Chardy affrontera soit David Goffin, soit Jan-Lennard Struff au 2e tour.

Dernier Bleu en lice, Chardy reste invincible au tie-break du 3e set en 2021

Humbert semblait pourtant parfaitement mener sa barque. Comme un vieux briscard il était parvenu à faire le break à 4-4 dans le premier set pour virer en tête. Le scénario s'est reproduit dans le deuxième, mais l'intéressé a montré des signes de fébrilité que Chardy a parfaitement exploités pour remettre les compteurs à zéro dans le tie-break. Après une longue pause, Humbert est reparti pied au plancher dans le troisième avec un break blanc d'entrée. Mais au moment de conclure, à 5-3, 30/0, il a encore retenu son bras. Bis repetita donc avec un débreak de Chardy qui a écarté deux balles de match avec autorité sur son jeu de service suivant.
Puis, le Palois s'est montré le plus entreprenant dans l'ultime tie-break, flirtant avec les lignes. Pour la quatrième fois déjà cette saison, Chardy était confronté à l'exercice, et comme lors des trois premières (contre Fabio Fognini et Jan-Lennard Struff à Antalya, puis Marin Cilic lors du tournoi de Melbourne 2), il en est sorti vainqueur. Pour Humbert, c'est d'autant plus douloureux que le Messin avait perdu son seul précédent duel contre Chardy au tie-break du... 5e set à l'Open d'Australie 2021. Quand ça veut pas...
ATP Rotterdam
Un titre de plus : Hewett domine Reid pour s'imposer à Rotterdam
07/03/2021 À 20:30
ATP Rotterdam
Un set pour se chauffer et Rublev a foncé vers un nouveau trophée
07/03/2021 À 19:42