La colère est passée et Denis Shapovalov a retrouvé de belles sensations. Ou peut-être a-t-il juste passé ses nerfs sur Viktor Troicki mercredi au 1er tour du tournoi de Saint-Pétersbourg. Furieux contre l'organisation de Roland-Garros au soir de sa défaite surprise au 2e tour voici quelques jours, le Canadien a plutôt bien négocié son retour sur dur indoor, une surface qui convient d'ailleurs mieux à son jeu de puncheur. Vainqueur en 1h02 seulement (6-2, 6-3) du vétéran serbe, il a parfaitement lancé sa semaine dans le tournoi russe et sera opposé à Ilya Ivashka, vainqueur d'Adrian Mannarino mardi, lors de son prochain match.

Dès le 3e jeu de la partie, Shapovalov a pris les devants en faisant le break. Son explosivité a fait des merveilles et avec 13 coups gagnants pour 6 petites fautes directes dans le premier set, il n'a pas laissé respirer Troicki. Jamais en danger sur son service (il n'a pas concédé la moindre balle de break), le Canadien a placé un second coup d'accélérateur à 2-2 dans la 2e manche grâce à sa puissance côté revers et à un retour gagnant supersonique pour faire le break. Il s'est même permis de s'imposer sur le service adverse malgré les 75 % de premières balles servies par le Serbe.

ATP Saint-Pétersbourg
Rublev - Coric : les temps forts
18/10/2020 À 17:21

Shapovalov - Troicki : Le résumé

Humbert s'est fait peur

Passé à côté de Roland-Garros lui aussi après des tournois de Rome et Hambourg pourtant réussis, Ugo Humbert a lancé victorieusement sa semaine à Saint-Pétersbourg. Mais rien n'a été facile pour le Messin. Face au qualifié russe Pavel Kotov, modeste 286e joueur mondial, il s'est bien compliqué la tâche. Pas assez efficace sur ses occasions de break en début de match, il a perdu le premier set avant de renverser son adversaire (4-6, 6-2, 6-3) en 2h19.

Neutralisé à l'échange, Humbert a eu le mérite de ne jamais paniquer, même quand il a dû sauver des balles de break à 2-2 dans le deuxième set. Ce fut d'ailleurs le tournant de la partie : en utilisant des angles courts croisés, notamment en revers, il a fini par renverser une tendance mal engagée, enchaînant 4 jeux pour remettre les compteurs à zéro. Dans l'ultime acte, il a fait le break au moment idéal à 4-3 en sa faveur et a conclu sur son service. Mais en huitième de finale, la tâche s'annonce bien plus rude face à un autre Russe, Andrey Rublev, qui a fêté son entrée dans le top 10 par sa 30e victoire de la saison mardi contre Vasek Pospisil.

Humbert - Kotov : Le résumé

ATP Saint-Pétersbourg
Rublev triomphe à domicile et rejoint Djokovic
18/10/2020 À 15:29
ATP Saint-Pétersbourg
Coric - Raonic : les temps forts
17/10/2020 À 16:57