La semaine parfaite de Denis Shapovalov se poursuit. Le 12e joueur mondial n'a toujours pas perdu le moindre set à Saint-Pétersbourg. En quart de finale, il s'est montré particulièrement solide pour prendre le meilleur sur Stan Wawrinka en deux sets serrés (6-4, 7-5) et 1h41 de jeu. Son agressivité constante a fini par avoir raison du Suisse dont le niveau a été trop sinusoïdal pour espérer mieux. En demi-finale, il croisera le fer avec Andrey Rublev dans un choc attendu entre les têtes de série 2 et 3 du tournoi.

L'affiche promettait, et elle a donné lieu à quelques magnifiques séquences. Entre deux esthètes du revers à une main, c'est le gaucher qui s'en est finalement le mieux sorti. Vraisemblablement revanchard après sa sortie précoce à Roland-Garros, Denis Shapovalov est reparti de plus belle dans cette fin de saison indoor et Stan Wawrinka n'a pu résister au tennis champagne du Canadien.

ATP Saint-Pétersbourg
Rublev - Coric : les temps forts
18/10/2020 À 17:21

Plus précis, plus efficace et plus percutant, Shapovalov a éteint Wawrinka

Shapovalov est allé chercher la victoire vers l'avant

Mais ce ne fut pas, pour autant, une partie à sens unique. Lors de ses deux premiers jeux de service, Shapovalov a ainsi dû sauver pas moins de 4 balles de break, avant de s'emparer de l'engagement adverse dans la foulée. C'est donc bien son efficacité dans les moments clés qui a fait la différence dans le premier acte. Il a aussi vu son esprit offensif être récompensé : avec 29 coups gagnants (pour 28 fautes directes), le jeune Canadien a imposé son rythme à la partie.

Wawrinka n'a pas démérité néanmoins. Breaké dès le 3e jeu du deuxième acte, il a refait son retard dans la foulée d'un sublime passing court croisé en revers. Bien que davantage sous pression sur son service, il a bien résisté jusqu'à 5 partout, avant de craquer finalement. Dans le dernier jeu, Shapovalov a fait face à des balles de débreak, mais comme un symbole, il est allé les sauver au filet (12 points marqués sur 16 montées). Finaliste à Bercy l'an passé, il montre que décidément le tennis en salle correspond parfaitement à son style explosif.

Plus tard dans l'après-midi, Borna Coric a réussi ce dont Daniil Medvedev avait été incapable jeudi (dans la deuxième partie de son match) : trouver la clé pour enrayer le service de Reilly Opelka. Le Croate s'est évité un match tendu en s'adjugeant le tie-break de la première manche avant de breaker rapidement dans la seconde pour s'assurer une victoire en deux sets (7-6, 6-3) et 1h22 de jeu. Grâce à 78 % de premières balles, il s'est protégé des coups de boutoir de l'Américain à la relance. En demi-finale, il sera opposé à Milos Raonic, tombeur de Karen Khachanov (6-1, 7-6).

Coric - Opelka : Le résumé

ATP Saint-Pétersbourg
Rublev triomphe à domicile et rejoint Djokovic
18/10/2020 À 15:29
ATP Saint-Pétersbourg
Coric - Raonic : les temps forts
17/10/2020 À 16:57