La tournée asiatique débute mal pour Stefanos Tsitsipas. Tête de série numéro 1 à Zhuhaï, il a dû se retirer en plein match pour son entrée en lice jeudi face à Adrian Mannarino qui venait d’égaliser à une manche partout (3-6, 7-5, ab.) après 1h49 de jeu. Visiblement épuisé, le Grec, probablement atteint d’un virus, a été examiné par un docteur en milieu de deuxième set et a préféré ne pas prendre de risques en prolongeant le combat. Le Français en profite donc pour rejoindre les quarts de finale où il affrontera le Bosnien Damir Dzumhur, tombeur du Sud-Coréen Soonwoo Kwon (7-6, 6-2) dans un duel de qualifiés.

Stefanos Tsitsipas a peut-être eu du mal à encaisser le voyage et le décalage horaire. Le 7e joueur mondial a rendu les armes après moins de deux heures de combat, contraint à l’abandon par un état de fatigue avancé. Plutôt rassurant en termes de niveau de jeu lors de la Laver Cup le week-end dernier, il a manqué d’énergie pour ses débuts en Asie. Vraisemblablement malade, il a livré une performance sinusoïdale contre un Adrian Mannarino qui a eu le mérite de ne jamais se déconcentrer. Le Français enregistre ainsi sa première victoire sur un top 10 depuis deux ans (contre Marin Cilic à Tokyo en octobre 2017).

Masters Rome
Surprise à Rome : Tsitsipas prend déjà la porte
16/09/2020 À 14:37

Avant son abandon, Tsitsipas avait engagé un beau bras de fer contre Mannarino

Le travail de sape de Mannarino a payé

Très vif d’entrée, Mannarino s’est d’ailleurs procuré les premières balles de break du match à 1-1, bien sauvées par Tsitsipas grâce à la qualité de sa première balle. Dans la foulée, le Grec a su faire la différence avant d’être vite rattrapé (de 1-3 à 3-3). Très en difficulté sur leurs engagements respectifs, les deux hommes ont multiplié les occasions, et à ce jeu, c’est le 7e joueur mondial qui s’est montré le plus efficace pour virer en tête (3-6).

Le deuxième acte est parti sur un rythme similaire, Mannarino parvenant à s’emparer le premier du service adverse avant de se faire rejoindre (3-6, 3-3). Mais Tsitsipas a soudainement plongé physiquement, perdant systématiquement le point quand l’échange s’installait. Après l’intervention du médecin, la tête de série numéro 1 a décidé de se ruer au filet, sauvant trois premières balles de set sur son service à 5-4 contre lui.

Précis dans son petit jeu de jambes et au passing, coriace en défense, Mannarino a intelligemment fait travailler son adversaire. Et sa tactique a finalement payé, lui permettant de remettre les compteurs à zéro. Après quelques minutes d’hésitation et sur avis médical, Tsitsipas a fini par renoncer. S’il est remis, le Grec espère aller chercher de précieux points dans la course au Masters la semaine prochaine à Pékin.

US Open
Tsitsipas a tout gâché
05/09/2020 À 05:26
US Open
Malgré la confusion, Zverev met fin à l'aventure de Mannarino
05/09/2020 À 05:11