Getty Images

Monfils déçoit, pas Mannarino

Monfils déçoit, pas Mannarino

Le 27/09/2019 à 11:12Mis à jour Le 27/09/2019 à 13:14

ATP ZHUHAI - Gaël Monfils s'est incliné contre Albert Ramos 7-5, 6-4 en quarts de finale du tournoi ATP de Zhuhai. Au prochain tour, l'Espagnol affrontera le dernier Français en lice Adrian Mannarino, vainqueur facile de Damir Dzumhur (6-1, 6-4).

C’est une belle occasion manquée pour Gaël Monfils. Alors qu’il était devenu favori pour atteindre la finale dans sa moitié de tableau après l’abandon de Stefanos Tsitsipas, le numéro 1 français ne sera même pas au rendez-vous du dernier carré à Zhuhaï. Vendredi, il s’est incliné en deux sets (7-5, 6-4) et 1h41 de jeu contre Albert Ramos Vinolas, 46e joueur mondial, lors du premier quart de finale de la journée. L’Espagnol affrontera Adrian Mannarino, tombeur de Damir Dzumhur (6-1, 6-4) un peu plus tard, pour une place en finale.

Il nous confiait jeudi "ne pas penser au Masters". Peut-être était-il alors conscient de sa forme physique précaire et de la difficulté qu’il aurait à enchaîner. Toujours est-il que Gaël Monfils s’est présenté sans énergie ou presque sur le court vendredi, incapable de changer de rythme contre le gaucher contreur en fond de court, Albert Ramos Vinolas. S’il n’a pas livré un non-match, le Français s’est aussi battu contre la moiteur ambiante, semblant rapidement en dette d’oxygène.

Vidéo - Incapable de changer de rythme et sans énergie, Monfils est tombé dans le piège Ramos

01:26

Monfils à bout de souffle

Son adversaire espagnol, sans être extraordinaire, a été d’une remarquable constance. Bien que breaké rapidement, Ramos Vinolas a refait son retard rapidement avant de passer devant, allongeant à dessein les échanges. L’Espagnol a enfermé Monfils sur son revers et l’a constamment fait travailler, parvenant même à le surprendre parfois par des accélérations subites en coup droit le long de la ligne.

Après avoir refusé de prendre un aérosol préconisé par le médecin au changement de côté – une prudence bienvenue sans connaître la composition du produit en question dans la perspective d’un éventuel contrôle anti-dopage –, Monfils est parvenu à revenir à hauteur en profitant des fautes adverses (4-4) mais a logiquement cédé le premier set (7-5). Et la dynamique n’a malheureusement pas changé pour lui dans le second : incapable de tenir le rythme du fond, le Français a tenté de raccourcir les points en jouant des amorties et s’est fait punir d’un break à 1-1.

Mannarino poursuit sa route

S’il a pu faire l’effort pour recoller (7-5, 3-3), il l’a immédiatement payé dans la foulée, concédant une nouvelle fois son service malgré ses 71 % de premières balles (mais 30 % seulement de réussite derrière la seconde). Dans sa quête de points pour le "tournoi des Maîtres" en fin d’année, Monfils a donc grillé un joker. Il serait bien inspiré de se rattraper dès la semaine prochaine à Pékin.

Adrian Mannarino sera à Tokyo, lui, dans quelques jours. Mais avant, il aura encore au moins un match à disputer à Zhuhaï puisqu'il sera bien au rendez-vous du dernier carré. Tombeur de la tête de série numéro 1 Stefanos Tsitsipas au tour précédent, il s'est aisément imposé face au Bosnien Damir Dzumhur (6-1, 6-4) en 1h17 vendredi lors du deuxième quart de finale de la journée. Après un premier set expédié grâce aux nombreuses fautes directes adverses, il a su refaire un break de retard puis se détacher dans le second pour conclure sur un service-volée d'école. Dernier Français en lice, il tentera de venger son compatriote en demi-finale.

Vidéo - Rapide, précis et inspiré, Mannarino n'a fait qu'une bouchée de Dzumhur

01:19
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0