A Stuttgart, il n’y aura eu qu’un peu plus d’une heure de tennis samedi après-midi. Et cette fois, la météo n’est pas en cause. Matteo Berrettini, 30e joueur mondial, est sorti vainqueur de la première demi-finale en dominant Jan-Lennard, 38e à l’ATP, en deux sets (6-4, 7-5). L’Italien, auteur d’une superbe semaine, n’a toujours pas perdu le moindre set sur le gazon allemand. Et il connaît déjà son adversaire pour le titre dimanche puisque Félix Auger-Aliassime a profité du forfait de son compatriote Milos Raonic, blessé au dos, pour se qualifier sans jouer.
Non, Matteo Berrettini n’est pas qu’un joueur de terre battue. Titré à Budapest puis finaliste à Munich cette saison, il a parfaitement encaissé la transition sur gazon. Après Nick Kyrgios et Karen Khachanov, c’est Jan-Lennard Struff qui a fait les frais de la furia italienne. Le Transalpin a notamment pu compter sur une première balle très efficace (89 % de réussite derrière) pour protéger son engagement et rallier sa troisième finale de l’année… comme Félix Auger-Aliassime qui espère glaner son premier trophée après des échecs à Rio et Lyon sur ocre.
ATP Stuttgart
Berrettini frustre Auger-Aliassime
16/06/2019 À 13:16
ATP Stuttgart
Auger-Aliassime s'en sort in extremis
14/06/2019 À 16:20
ATP Stuttgart
Pouille impuissant face au grand Struff
14/06/2019 À 12:02