AFP

Nick Kyrgios remporte le titre ATP 500 de Tokyo en battant David Goffin en finale

Kyrgios refait parler de lui

Le 09/10/2016 à 09:07Mis à jour Le 09/10/2016 à 13:48

ATP TOKYO - Nick Kyrgios, 15e mondial, a remporté dimanche le tournoi ATP 500 japonais en battant en finale le Belge David Goffin (14e) 4-6, 6-3, 7-5. C'est le 3e titre pour l'Australien, son plus beau... jusqu'ici.

Depuis une dizaine d'années, des membres (ex ou présents) du Top 5 mondial avaient remporté le Rakuten Japan Open. La victoire de Nick Kyrgios serait-elle prémonitoire de son parcours futur sur le circuit ATP ? L'Australien ne vous dira pas le contraire, même s'il a encore du mal à être constant au plus haut niveau. Au Japon, l'Aussie n'était clairement pas le favori, mais il a réussi à surprendre son monde comme il sait si bien le faire. Et dans le bon sens du terme.

14e mondial lundi, meilleur classement en carrière

Son parcours n'était pas des plus simples avec Ryan Harrison au 1er tour, Radek Stepanek et Gilles Muller ensuite, avant de croiser Gaël Monfils en demi-finale. Mais à chaque fois, Kyrgios s'est fait violence pour ne rien lâcher. Sa victoire en finale face à David Goffin a été révélatrice de sa motivation, le match ayant été remporté 7-5 au troisième set après deux heures de jeu.

Toujours armé de son gros service (25 aces, 80% de réussite derrière sa première balle), l'Australien a réussi de jolies choses, comme sauver 11 balles de break sur 12 pour s'offrir le plus beau titre de sa carrière. "Il servait à 215 km/h sur la ligne, avec beaucoup de précision. Même si vous choisissez le bon côté, c'est difficile de retourner", a confirmé Goffin (25 ans).

A 21 ans, il a encore le temps de monter les échelons. Avant de parler de course au Masters, où il est placé en 12e position à la Race après sa victoire au Japon, sa prochaine étape sera de concrétiser sa forme du moment lors du grand rendez-vous de cette tournée asiatique au Masters 1000 de Shanghai. Il y sera tête de série N.12 et affrontera l'Américain Sam Querrey au premier tour. Placé dans le quart de tableau de Novk Djokovic, il aura Tomas Berdych en ligne de mire en huitième de finale. De quoi encore faire parler de lui. N'est-ce pas Gaël ?

0
0