Deux ans qu'il attendait ça. Jo-Wilfried Tsonga n'y arrivait pas face à la crème du tennis mondial. Il restait sur six défaites consécutives face à des joueurs du Top 10. La série a pris fin dans la nuit de mardi à mercredi à Washington. Le Français est sorti vainqueur d'un sacré duel de cogneurs face à Karen Khachanov pour en finir avec cette malédiction. Un succès en trois manches (6-4, 2-6, 7-5) face au 8e mondial qui lui permet d'accéder aux 8es de finale, où il affrontera le Britannique Kyle Edmund.
Plus que la satisfaction d'avoir mis fin à cette série noire, c'est surtout celle de l'avoir fait avec la manière que Tsonga a retenu après une rencontre durant laquelle le Français a signé pas moins de 44 coups gagnants. "J'ai joué un très bon tennis, s'est réjoui le joueur de 34 ans, classé 70e joueur mondial. Cela faisait un long moment que je n'avais pas battu un membre du Top 10. Tout s'est bien passé (...). C'est agréable de voir du résultat après tout ce travail."
ATP Washington
Moins de facéties mais toujours autant de talent : Kyrgios a usé Medvedev pour soulever le trophée
05/08/2019 À 08:14

Simon va défier Kyrgios

Tsonga, qui n'avait jamais gagné un match à Washington avant cette année, va désormais viser une place en quart de finale du tournoi américain. Il lui faudra pour cela vaincre Edmund, solide au moment de se débarrasser du Sud-Africain Lloyd Harris en deux manches (6-1, 6-4). Une occasion idéale pour le Français de confirmer qu'il retrouve ses sensations après son opération du genou en avril 2018.
Comme Tsonga, Nick Kyrgios a connu une bonne soirée. L'Australien a fait parler sa qualité au service (15 aces, 88% de points gagnés sur sa première balle) pour venir à bout du qualifié américain Thai-Son Kwiatkowski en deux sets (7-5, 6-4). Il affrontera Gilles Simon dans une affiche qui vaudra le détour mardi soir. À noter aussi, les qualifications de Marin Cilic, vainqueur du Roumain Marius Copil (7-6, 7-6) et l'élimination du Russe Andrey Rublev, récent finaliste à Hambourg, battu par l'Allemand Peter Gojowczyk (7-6, 4-6, 7-6).
ATP Washington
Kyrgios sait aussi gagner ainsi
04/08/2019 À 22:52