Getty Images

Masters - Mahut et Herbert battus en finale du double par Bryan et Sock

Mahut et Herbert butent sur la dernière marche

Le 18/11/2018 à 18:15Mis à jour Le 18/11/2018 à 18:55

MASTERS - Un rêve est passé pour Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert. La paire française s'est inclinée en finale du double, dimanche à Londres, face à Mike Bryan / Jack Sock. Battus au super tie-break (5-7, 6-1, 13-11), les deux Français ont manqué l'opportunité de succéder à Michaël Llodra et Fabrice Santoro, seule paire française titrée dans l'histoire de la compétition en 2005.

La belle semaine de Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert s'est achevée sur un crève-cœur dimanche à l'O² Arena. La paire française s'est inclinée en finale du double face aux Américains Jack Sock et Mike Bryan en trois sets (5-7, 6-1, 13-11) et un peu plus d'une heure trente de jeu. Après une bonne entame de match, les Tricolores ont peu à peu perdu le fil avant de céder dans un super tie-break irrespirable, au cours duquel ils ont bénéficié d'une balle de titre avant de coincer sur la 6e balle de match en faveur de leurs adversaires.

Mahut et Herbert avaient pourtant cette finale en mains après le gain du premier set. Un premier break à 3-3, grâce à une merveille de lob de l'Angevin avait été effacé par Sock et Bryan mais les Français ont repris l'ascendant avec un nouveau break dans le 11e jeu. Cette fois, ils ont conclu sur le service de Mahut, malgré une frayeur à 15-40. Mais à partir de là, le match a progressivement échappé au tandem tricolore qui a semblé se crisper.

Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert en finale du Masters

Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert en finale du MastersGetty Images

Une double faute pour finir

Le deuxième set a été vite expédié par les Américains (6-1), qui ont poursuivi sur leur lancée en menant pratiquement d'un bout à l'autre du super tie-break. Pierre-Hugues Herbert a totalement manqué le début de ce money-time - avec notamment un smash et une volée de revers manqués - pour permettre à Sock et Bryan de signer un double mini-break (6-3). Menés 9-5 et dos au mur avec quatre balles de match contre eux, "Nico" et "P2H" ont alors entamé une extraordinaire remontée pour recoller à 9-9 bien aidés par un Jacl Sock déréglé en coup droit.

Ils ont même bénéficié à leur tour d'une chance de décrocher le titre à 11-10 en leur faveur. Le seul moment de ce super tie-break où ils ont été devant au score. L'échange s'est engagé, le coup était jouable, mais le coup droit de Mahut n'a pas été tenu. Derrière, c'est malheureusement sur une double faute de Pierre-Hugues Herbert que s'est achevée cette finale, qui aurait mérité un autre dénouement. Le bilan reste néanmoins très bon pour les deux Français, qui vont maintenant se tourner vers la Coupe Davis.

A 40 ans, Mike Bryan décroche lui son 5e titre au Masters, qu'il disputait pour la première fois sans son frère jumeau Bob, sur la carreau après s'être blessé à la hanche au mois de mai. Pour Jack Sock, c'est en revanche une grande première. Auteur d'une saison catastrophique en simple (il est sorti du Top 100 alors qu'il était au Masters l'an dernier), il a en revanche carburé en double. Avant de finir en apothéose au Masters, il avait déjà triomphé à Wimbledon et à l'US Open, également avec Mike Bryan.

Jack Sock et Mike Bryan soulèvent le trophée lors de la finale du Masters
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0