Getty Images

Mahut et Herbert à un pas du titre

Mahut et Herbert à un pas du titre
Par Eurosport

Le 16/11/2019 à 20:48Mis à jour Le 17/11/2019 à 00:13

MASTERS - Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert sont à un match du sacre. La paire française a dominé en demi-finale samedi soir le duo composé du Polonais Lukasz Kubot et du Brésilien Marcelo Melo en deux sets, (6-3, 7-6). Ils tenteront de décrocher leur premier titre à Londres, dimanche, contre la paire la paire Klaasen/Venus.

Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert vont retenter leur chance. Frustrés l’an passé en finale à Londres, ils essaieront à nouveau dimanche d’aller chercher leur premier titre en double au Masters face à la paire composée du Sud-Africain Raven Klaasen et du Néo-Zélandais Michael Venus. Les deux Français n’ont toujours pas perdu le moindre set de la semaine et ont fait preuve d’une belle solidité pour s’imposer (6-3, 7-6) en 1h34 de jeu samedi en demi-finale contre le Polonais Lukasz Kubot et le Brésilien Marcelo Melo.

A les voir si complices et coordonnés, on jurerait que cette saison 2019 a été un long fleuve tranquille pour eux. Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ont pourtant vécu bien des soubresauts dans leur relation, mais ils ont su se retrouver. Et ils pourraient bien finir l’année aussi fort qu’ils l’avaient commencée à Melbourne où ils avaient complété leur Grand Chelem commun en carrière. Sur la lancée de leur triomphe à Paris-Bercy, les deux compères planent jusqu’ici sur ce tournoi de double londonien qu’ils rêvent d’accrocher à leur palmarès.

Herbert a excellé à la relance

Et c’est l’Alsacien qui a montré la voie à l’Angevin samedi. Très alerte et vif à la relance, déchaîné à la volée, Herbert a quasiment à lui tout seul permis aux Français de réaliser le break d’entrée. Plus raide et souffrant quelque peu du dos, Mahut a eu du mal à rentrer dans la partie de son côté et n’a pas pu confirmer au service cet avantage précoce. Mais il est peu à peu monté en chauffe, boosté par son partenaire qui a, une nouvelle fois, fait la différence en envoyant plusieurs retours bloqués gagnants. Des fulgurances suffisantes pour virer en tête (6-3).

Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut lors de la demi-finale du Masters doubles

Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut lors de la demi-finale du Masters doublesGetty Images

De l’autre côté du filet, Marcelo Melo a perdu ses trois premiers jeux de service, dont le premier du deuxième set. Mais bien aidé par son coéquipier Lukasz Kubot, il a eu le mérite de s’accrocher pour monter, lui aussi, en puissance. Le Brésilien et le Polonais ont ainsi refait leur retard dans la foulée et ont presque renversé la dynamique du match en s’emparant deux fois d’affilée du service de Herbert, moins régulier en première balle (6-3, 2-4). Mahut a alors su prendre le relais pour sonner la révolte avec quelques coups de patte comme ce magnifique lob croisé de coup droit qui a mystifié ses deux adversaires au filet.

Une fois le débreak validé, les Bleus ont bien tenu jusqu’au jeu décisif et ont appuyé sur l’accélérateur d’entrée pour se détacher et l’emporter 7 points à 4. Comme en mission, ils n’ont pas manifesté plus que cela leur joie. Car ils le savent, il leur reste à gravir la dernière marche. Celle qui leur avait manqué voici douze mois. Ce serait une belle manière de sceller leur réconciliation et un sacré signal à quelques mois des Jeux Olympiques de Tokyo.

Vidéo - Mahut/Herbert - Kubot/Melo : Les temps forts

03:47
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0