Getty Images

Les Maîtres du monde

Les Maîtres du monde

Le 17/11/2019 à 17:52Mis à jour Le 17/11/2019 à 18:32

MASTERS - C'est fait ! Un an après une immense frustration, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert sont cette fois allés au bout à Londres. Vainqueurs de la paire composée de Raven Klaasen et Michael Venus en finale (6-3, 6-4), le tandem tricolore a décroché son premier Masters de double et complète son extraordinaire palmarès après avoir déjà enlevé les quatre tournois du Grand Chelem.

La saison de Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut s'achève comme elle avait commencé : le sourire aux lèvres, un trophée dans les mains et pleins d’espoir pour l’avenir. Après avoir glané l'Open d'Australie pour la première fois en janvier, la paire française a remporté dimanche son premier Masters aux dépens de Michael Venus et Raven Klaasen (6-3, 6-4). Une victoire qui efface la terrible désillusion de 2018, en finale du même tournoi, lorsqu'ils étaient passés à un point du titre.

Arrivés sur le court avec une confiance à bloc, Mahut et Herbert ne pouvaient pas aborder leur deuxième finale du Masters de Londres avec plus de sérieux. Très agressifs et très concentrés sur leur mise en jeu, les Français n’ont eu à jouer que 4 balles de break contre eux, toutes sauvées. Leur prestation a été extrêmement bonne sur les jeux de services mais aussi au retour. Nicolas Mahut a notamment sorti d’excellents coups qui ont énormément gêné la paire adverse. C'est sur l'un d'entre eux que la première manche a basculé, à 2-1 lorsque les Français sont parvenus à breaker Raven Klaasen. La suite du set fut quasi parfaite.

Klaasen pas au niveau

La clé du match s'est aussi trouvée de l'autre côté du filet car Raven Klaasen n'a pas évolué au niveau d'une finale. Le Sud-Africain de 37 ans a offert un deuxième break aux Français, au coeur du deuxième set (3-3). Peu en verve sur sa mise en jeu (3 doubles fautes durant la finale), il a facilité la tâche des Bleus qui ont parfaitement exploité ce point faible.

Cette finale rondement menée permet aux Français de remporter coup sur coup le Masters de Paris Bercy ainsi que le Masters de Londres, mais aussi d’arriver à la Coupe Davis en conquérants. Une dernière compétition qui se déroule à Madrid, là où les Français ne se sont jamais imposés. Comme si 2019 était l’année pour gagner là où ils avaient échoué par le passé.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0