Eurosport

Le Masters prêt à couronner son nouveau roi

Le Masters prêt à couronner son nouveau roi
Par Eurosport

Le 17/11/2019 à 12:12Mis à jour Le 17/11/2019 à 18:18

MASTERS 2019 - Pour la 4e année consécutive, le Masters aura un nouveau vainqueur à son palmarès. Dimanche, Dominic Thiem et Stefanos Tsitsipas s'affrontent dans une finale à la fois excitante et très ouverte sur le papier. Solidité et expérience pour l'Autrichien, malade toutefois depuis quelques jours. Talent pur et confiance pour le Grec, qui vient d'enchaîner deux matches de haut niveau.

Le contexte

Cinquième plus grand rendez-vous de l'année, le Masters est en train de s'ouvrir à toutes les ambitions. Sur les trois dernières éditions, cinq des six places de finalistes ont été trustées par des joueurs qui n'avaient jamais atteint le dernier carré auparavant. Après l'inattendue affiche Dimitrov - Goffin de 2017, qui avait enclenché cette nouvelle ère, Alexander Zverev avait pris le relais du Bulgare l'an passé en battant Novak Djokovic. Dimanche, le tournoi des Maîtres consacrera le débutant Stefanos Tsitsipas ou un Dominic Thiem qui, jusqu'ici, n'avait fait que de la figuration en trois participations.

Quelle que soit l'issue de cette finale, le vainqueur décrochera dimanche le titre le plus important de sa carrière. En succédant au palmarès à Sasha Zverev, Stefanos Tsitsipas serait sacré lui aussi à 21 ans, ce qui serait tout sauf anodin. Dominic Thiem, lui, entrerait davantage dans le profil d'un Grigor Dimitrov. Le Bulgare avait d'ailleurs 26 ans en 2017, soit l'âge actuel de l'Autrichien. Pour les puristes, il s'agit aussi d'une finale opposant deux joueurs avec un revers à une main. Une grande première depuis 2006 au Masters, lorsque Roger Federer avait pris le dessus sur James Blake. Voilà le signe d'un autre renouveau, celui d'un coup tant marginalisé au cours du dernier quart de siècle.

Voici donc une finale à la fois intrigante, surprenante et... logique au vu de la semaine écoulée. Dominic Thiem a dominé Federer puis Djokovic pour s'extraire d'un groupe particulièrement coton, avant de battre en deux sets le tenant du titre Zverev. En dépit de sa défaite sans conséquence contre Nadal vendredi, Tsitsipas a quant à lui affiché une vraie constance dans la performance, une certaine fraicheur physique et une vraie solidité mentale samedi face à Roger Federer. Londres est prêt à honorer son nouveau Maître. On ne s'en plaindra pas.

Dominic Thiem - ATP Finals London 2019

Dominic Thiem - ATP Finals London 2019Getty Images

Leur parcours

Stefanos Tsitsipas

1er match : bat Daniil Medvedev (7-6(5), 6-4)
2e match : bat Alexander Zverev (6-3, 6-2)
3e match : est battu par Rafael Nadal (6-7, 6-4, 7-5)
1/2 finale : bat Roger Federer (6-3, 7-4)

Vidéo - C'était du grand Tsitsipas, et un tout petit Federer : Les temps forts de leur demi-finale

02:49

Dominic Thiem

1er match : bat Roger Federer (7-5, 7-5)
2e match : bat Novak Djokovic (6-7, 6-3, 7-6)
3e match : est battu par Matteo Berrettini (7-6, 6-3)
1/2 finale : bat Alexander Zverev (7-5, 6-3)

Vidéo - Zverev s'est frustré, Thiem a sanctionné

02:35

Face-à-face

Dominic Thiem mène 4-2 dans ses duels face à Stefanos Tsitsipas sur le circuit. L’Autrichien, qui avait gagné ses deux premiers matches face au Grec, a également remporté la seule confrontation entre les deux hommes cette année, voici un peu plus d’un mois sur dur en finale du tournoi de Pékin (3-6, 6-4, 6-1). Mais ce sera leur tout premier duel en indoor.

Vidéo - Chahuté, accrocheur puis souverain : Thiem n'a rien lâché dans une finale de haute volée

02:43

3 stats à avoir en tête

1. Le gain du premier set sera primordial. Depuis le passage au format deux sets gagnants en 2008, la finale du Masters a toujours basculé en faveur de celui qui empoche le premier set. Même si l'on remonte plus loin, une seule des vingt dernières finale a échappé au vainqueur de la manche initiale (Nalbandian contre Federer, en 2005). Thiem et Tsitsipas sont par ailleurs bien difficiles à aller chercher quand ils glanent le premier set : l'Autrichien est à 39 victoires pour 3 défaites cette saison dans cette configuration, le Grec à 42-5.

4. Pour la 4e année consécutive, il y aura donc un nouveau vainqueur au palmarès du Masters, après Murray (2016), Dimitrov (2017) et Zverev (2018). Pour trouver trace d'un tel enchainement, il faut remonter au carrefour des années 80 et 90 avec les victoires de Boris Becker (1988), Stefan Edberg (1989), Andre Agassi (1990) et Pete Sampras (1991).

13. Stefanos Tsitsipas est le 13e joueur à atteindre la finale dès sa première participation au Masters. S’il s’impose, il sera le 7e à réaliser une telle performance après Grigor Dimitrov en 2017, Alex Corretja en 1998, John McEnroe en 1978, Guillermo Vilas en 1974, Ilie Nastase en 1971 et Stan Smith en 1970 (lors de la toute première édition du Masters).

Grigor Dimitrov lève le trophée du Masters

Grigor Dimitrov lève le trophée du MastersGetty Images

Ils ont dit

Dominic Thiem : "On est tous les deux des joueurs très offensifs, Tsitsipas est un joueur très agréable à regarder jouer, j'adore le regarder, donc j'ai hâte de jouer contre lui."

Stefanos Tsitsipas : "Tout est possible mais Dominic a été très fort cette semaine. Je sais à quoi m'attendre."

Notre avis

Difficile de dégager un clair favori entre ces deux joueurs qui joueront leur première finale de Masters. Si Dominic Thiem pourra peut-être tirer de la confiance de son titre à Pékin où il avait renversé Stefanos Tsitsipas, leur dynamique dans ce tournoi semble plus favorable au Grec. Très solide depuis son premier match de poule, ce dernier a impressionné par sa capacité à enchaîner deux matches de très haut niveau contre Rafael Nadal (malgré la défaite) et surtout face à Roger Federer en demi-finale. Particulièrement performant en coup droit, il a vu son esprit d’initiative, sa capacité à prendre la balle tôt et ses qualités offensives récompensés sur la surface rapide de l’O2 Arena.

Joueur le plus impressionnant en début de tournoi, Dominic Thiem avait ébloui contre le Suisse mais plus encore face à Novak Djokovic, triomphant sur le fil dans un match à l’intensité exceptionnelle. Mais depuis, le numéro 5 mondial, un peu malade, marque le pas. Même si son niveau moyen lui a permis de se qualifier sans trop trembler pour la finale, il a été bien aidé par la fébrilité extrême d’Alexander Zverev.

Titré en Masters 1000 pour la première fois cette année, Thiem a franchi un cap en 2019, et il possède un vécu supérieur avec ses deux finales de Grand Chelem à Roland-Garros. Une expérience qui pourrait lui servir pour aborder ce dernier grand rendez-vous. Mais s’il n’est pas à 100 % sur le plan physique, on le voit mal triompher d’un Tsitsipas en pleine confiance et déjà très solide mentalement. Une chose est sûre, nous aurons droit à un magnifique duel de revers à une main qui devrait faire le bonheur des puristes.

Stefanos Tsitsipas

Stefanos Tsitsipas Getty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0